Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
You Be Good Now

You Be Good Now

Mostly n'importe quoi. En Français and English.

Les plus belles robes du cinema: France vs Amerique/ The prettiest dresses of cinema: France vs America

Fini de déconner, il est temps de décider qui, de la France ou des Etats-Unis, est supérieur. Et il n'y a qu'un moyen de la savoir: comparer les robes portées au cinema par des actrices Américaines et des actrices Francaises. En effet, quoi de plus important que la mode au cinema? Moi je sais pas. J'ai donc choisi quelques thèmes qui permettent de comparer des tenues présentes dans differents films. L'occasion d'admirer certaines de nos actrices préférées, de voir ou revoir des films merveilleux, mais surtout, de parler chiffons (c'est ce que font les femmes non?).

/

Ok guys, it's time for serious business. That is to say: to decide whether France or the US is superior. And there is only one way to find out: comparing the dresses worn by American and French actresses in movies. Indeed, what's more crucial than fashion coupled with cinema? So I chose a few themes that will help us compare outfits worn in several movies. This way, we'll get the opportunity to admire some of our favorite actresses and to watch or re-watch awesome movies, and most important of all: we get to talk about fashion (it's what women do, right?)

Les Historiques/ Historic pieces

USA: Kirsten Dunst as Marie Antoinette in Marie-Antoinette - (Sofia Coppola, 2006)

Marie Antoinette est un défilé ininterrompu de tenues incroyables sous prétexte que l'étiquette exigeait de la reine qu'elle porte chaque jour une nouvelle robe. En conséquence, les révolutionnaires ont été un tantinet agacés lorsqu'ils ont découvert la garde-robe de madame. Oups.

/

In Coppola’s ‘Marie Antoinette’, the queen wears a bunch of different outfits. Apparently, the etiquette did require for the actual queen to wear a different dress every day. As a consequence, the revolutionaries who stormed Versailles got a bit angry when discovering her wardrobe. Oops.

On voit donc de tout./ It's a lot of dresses.

On voit donc de tout./ It's a lot of dresses.

Des nœuds./ Bows.

Des nœuds./ Bows.

Du rose et des plumes./ Pink and feathers.

Du rose et des plumes./ Pink and feathers.

Jusqu'à l'overdose qui resulte en un look épuré total blanc que Toinette mettra sur le dos de Rousseau. / Until M-A gets tired of all of this and adopts an all white look, blaming it on Rousseau.

Jusqu'à l'overdose qui resulte en un look épuré total blanc que Toinette mettra sur le dos de Rousseau. / Until M-A gets tired of all of this and adopts an all white look, blaming it on Rousseau.

Mais la meilleure robe c'est la camouflage, pratique pour échapper aux dames de compagnie./ But the best of all dresses is this camo one which is perfect to dodge the ladies in waiting.

Mais la meilleure robe c'est la camouflage, pratique pour échapper aux dames de compagnie./ But the best of all dresses is this camo one which is perfect to dodge the ladies in waiting.

Un avertissement cependant: toute recherche sur Google image concernant Marie-Antoinette pourrait comporter des images de Madonna./ I warn you though: every Google Image search on Marie-Antoinette could result in pictures of Madonna.

Un avertissement cependant: toute recherche sur Google image concernant Marie-Antoinette pourrait comporter des images de Madonna./ I warn you though: every Google Image search on Marie-Antoinette could result in pictures of Madonna.

France: Catherine Deneuve en "Peau d'âne" dans "Peau d'âne" (Jacques Demy,1970)

/

France: Catherine Deneuve playing 'Donkey Skin' in 'Donkey Skin' (Jacques Demy, 1970)

J'ai été tentée de choisir "Les Adieux à la Reine" de Benoit Jacquot. L'intérêt porté à la reine de France, la splendeur des décors ainsi que le prestige des deux realisateurs rappochent "Les Adieux a la Reine" et "Marie-Antoinette", mais tandis que le premier se concentre sur la chute de M-A, le second, comme nous l'avons vu, raconte sa vie à partir de son mariage adolescent. A la place, j'ai donc choisi "Peau d'Ane". C'est un peu injuste car le sujet étant fantastique, les constumiers ont pu s'en donner a coeur joie, mais on peut reconnaitre une belle prouesse, le film datant de 1970. Et puis ça donne une occasion de parler de Demy.

/

I was tempted to choose 'Farewell, my Queen' by Benoit Jacquot. It has points in common with "Marie-Antoinette:the same main character and beautiful decors, but as the first focuses on the very end on M-A's reign, the latter recounts her life starting when she marries Louis. Instead, I chose 'Donkey Skin'. It's a bit unfair because it's a fantasy movie, so there's a lot of liberty in the costumes. Yet it was directed in 1970 so it's wonderful that the costumes are so flawless

Avant de commencer, voici cependant une photo de la sublime robe verte de Virginie Ledoyen dans "Les Adieux a la Reine".

/

But before we start, here's a picture of the gorgeous green dress Virginie Ledoyen wears in 'Farewell, my Queen'.

Voila, ca c'est fait!/ Ok, that's taken care of.

Voila, ca c'est fait!/ Ok, that's taken care of.

Bon maintenant on la fait dans l'ordre.

/

Okay, now let's do this in the right order.

 La robe "couleur du temps."/ The "weather colored" dress.

La robe "couleur du temps."/ The "weather colored" dress.

Précision: une robe couleur du beau temps. Dans cette scène, on voit bien les cumulonimbus rouler sur le bleu ciel de la robe./ A fair weather dress btw, this picture allows us to see white puffy clouds flying around the sky blue dress.

Précision: une robe couleur du beau temps. Dans cette scène, on voit bien les cumulonimbus rouler sur le bleu ciel de la robe./ A fair weather dress btw, this picture allows us to see white puffy clouds flying around the sky blue dress.

Epreuve #2: La robe "couleur de lune." Anecdote: Celle ci était ma préférée quand j'étais petite et j'ai tellement gonflé ma mère  qu'elle a fini par me coudre un robe de déguisement dans un tissu similaire. / As a child the moon dress was my favorite. My mom even ended up making me a dress out of a similar fabric.

Epreuve #2: La robe "couleur de lune." Anecdote: Celle ci était ma préférée quand j'étais petite et j'ai tellement gonflé ma mère qu'elle a fini par me coudre un robe de déguisement dans un tissu similaire. / As a child the moon dress was my favorite. My mom even ended up making me a dress out of a similar fabric.

Epreuve #3: La robe "couleur de soleil".  Désolée, je n'ai pas trouvé de jolie photo en pied, mais c'est déjà un bon apercu. Vous me pardonnerez aussi de ne pas inclure la prochaine robe qui est...bin une peau d'âne. Et pis c'est pas une robe, cest une cape, ou un manteau euh... / And here's the sun dress. Sorry I couldn't find a good photo of the dress in its entirety, but here's a good glimpse.You also got to forgive me if if don't include the next dress, which is uh.. a donkey skin.

Epreuve #3: La robe "couleur de soleil". Désolée, je n'ai pas trouvé de jolie photo en pied, mais c'est déjà un bon apercu. Vous me pardonnerez aussi de ne pas inclure la prochaine robe qui est...bin une peau d'âne. Et pis c'est pas une robe, cest une cape, ou un manteau euh... / And here's the sun dress. Sorry I couldn't find a good photo of the dress in its entirety, but here's a good glimpse.You also got to forgive me if if don't include the next dress, which is uh.. a donkey skin.

La bourge/ The bourgeois woman

L'occasion d'admirer des robes simples et des tailleurs sur mesure.

/

An opportunity to review simple dresses and women's suits.

USA: Kim Novak as Madeleine in Vertigo - (Alfred Hitchcock, 1958)

Dans le film, Kim Novak est tour à tour blonde et brune. Elle ne porte cette robe que dans le deuxieme cas. La preuve qu'Hitchcock n'aimait pas les brunes./ In the movie Kim Novak is sometimes blond and sometimes dark haired. She wears this outfit as a brunette, the definite proof that Hitchcock hated brunettes.

Dans le film, Kim Novak est tour à tour blonde et brune. Elle ne porte cette robe que dans le deuxieme cas. La preuve qu'Hitchcock n'aimait pas les brunes./ In the movie Kim Novak is sometimes blond and sometimes dark haired. She wears this outfit as a brunette, the definite proof that Hitchcock hated brunettes.

C'est mieux non?/ Isn't this better?

C'est mieux non?/ Isn't this better?

Ouaip./ Definitely.

Ouaip./ Definitely.

France: Catherine Deneuve en Séverine Serizy dans Belle de Jour (Luis Bunuel, 1967)

/

France: Catherine Deneuve as Séverine Serizy in Belle de Jour (Luis Bunuel, 1967)

Dans ce film, Catherine Deneuve est représentée en archétype de la bourgoise respectable. Et pour cause: l'image impeccable qu'elle renvoie est censée contraster avec ses fantasmes sexuels inavouables. Ses tenues très simples imaginées par Yves St -Laurent sont une part très importante de la personnalité de Séverine et même de l'intrigue. Il est interessant d'en etudier la symbolique dans chaque scène. Voilci un article qui vous en apprendra plus: http://clothesonfilm.com/belle-de-jour-sex-and-alienation/4470/ , mais ce que vous pouvez retenir pour l'instant c'est que les tenues sages de Séverine permettent de mettre l'accent sur sa psyché et les choses troubles qui s'y deroulent....

/

In the movie, Catherine Deneuve plays an impeccable bourgeois wife. Indeed, her prefect image is supposed to contrast with her guilty sexual fantasies. Her outfits were designed by Yves St Laurent. The purpose of their simplicity is to highlight this contrast. Clothing is a very important part of Séverine's personality and of the intrigue. It's interesting to study what she wears in each scene. Here's an article (in English), to learn more about that: http://clothesonfilm.com/belle-de-jour-sex-and-alienation/4470/

Ici la tenue de Séverine  contraste avec celle, nettement plus sexy, de sa nouvelle "collègue", une prostituée./ Here, Séverine's outfit contrasts with the sexy one of her coworker's, a prostitute.

Ici la tenue de Séverine contraste avec celle, nettement plus sexy, de sa nouvelle "collègue", une prostituée./ Here, Séverine's outfit contrasts with the sexy one of her coworker's, a prostitute.

Cette robe rouge portée au debut du film illustrerait l'impureté de Séverine par son ton écarlate, couleur de la honte. Plus tard, Séverine rêve que, vêtue d'une longue robe blanche, on la macule de boue./ In this scene at the beginning of the movie, the scarlet tone of the dress supposedly stands for the heroin's impurity. Later, Séverine dreams that someone throws mud on her as she's wearing a beautiful long white dress.

Cette robe rouge portée au debut du film illustrerait l'impureté de Séverine par son ton écarlate, couleur de la honte. Plus tard, Séverine rêve que, vêtue d'une longue robe blanche, on la macule de boue./ In this scene at the beginning of the movie, the scarlet tone of the dress supposedly stands for the heroin's impurity. Later, Séverine dreams that someone throws mud on her as she's wearing a beautiful long white dress.

On peut difficilement faire plus sage que cette tenue, portée à la fin du film. Un symbole du retour à l'ordre ou le contraire?/ It's difficult to find an outfit that's more tame than this one that's worn at the end of the film. A sign that everything's in order again or the contrary?

On peut difficilement faire plus sage que cette tenue, portée à la fin du film. Un symbole du retour à l'ordre ou le contraire?/ It's difficult to find an outfit that's more tame than this one that's worn at the end of the film. A sign that everything's in order again or the contrary?

La Vamp/ The Femme Fatale

Après les fantasmes inavouables et les allusions sexuelles masquées (ouaaaiiis Hitchcock!) on continue avec du sexe un peu plus franc du collier.

Pour les deux sex symboles dont je vais parler, j'ai choisi à chaque fois deux tenues: une super sexy et l'autre simple, histoire de prouver que l'habit ne fait pas (complètement) le moine. Bon d'accord cette métaphore n'est vraiment pas sexy.

/

Now that we've dealt with unspoken phantasms and allusions (thank you Hitchcock) let's talk about shameless sexiness.

I chose to talk about two sex symbols from two movies. For each I chose a sexy outfit, and a simple one. That will allows us to see note that clothe are not (always) everything!

USA: Rita Hayworth as Gilda - Gilda (Charles Vidor, 1946)

Boum! Rita Hayworth "la bombe atomique" en fourreau noir. Par la suite cette coupe serait adoptée par Marilyn Monroe et consorts. Ce qui est marrant, c'est que, de cette tenue, ce sont surout les gants qui sont restés gravés dans la mémoire cinématographique, étant donné qu'ils font l'objet d'un striptease resté culte./ Pow! Rita Hayworth, the 'atomic bomb', wearing a black sheath dress. This kind of dress would then be worn by actresses like Marilyn Monroe. The funny thing though is that people mostly remember her gloves since they were made famous by the strip tease scene.

Boum! Rita Hayworth "la bombe atomique" en fourreau noir. Par la suite cette coupe serait adoptée par Marilyn Monroe et consorts. Ce qui est marrant, c'est que, de cette tenue, ce sont surout les gants qui sont restés gravés dans la mémoire cinématographique, étant donné qu'ils font l'objet d'un striptease resté culte./ Pow! Rita Hayworth, the 'atomic bomb', wearing a black sheath dress. This kind of dress would then be worn by actresses like Marilyn Monroe. The funny thing though is that people mostly remember her gloves since they were made famous by the strip tease scene.

Allez, cadeau!

/

Here's a bonus!

Elle sait qu'elle peut jeter son collier dans la foule parce n'importe lequel de ces messieurs lui en rachéterait un de suite./ She knows she can throw her necklace in the crowd cause any of these gentlemen would immediately buy her a new one.

Et en robe blanche! Je ne suis pas certaine, mais je me demande s'il n'y a pas une symbolique. "En noir, j'aguiche tout le monde, en blanc, j'ai l'air vulnérable."/ And in a white dress! I'm not sure but I wonder if there's a symbol here, like "I turn everybody on in a black dress, then I look innocent in a white dress".

Et en robe blanche! Je ne suis pas certaine, mais je me demande s'il n'y a pas une symbolique. "En noir, j'aguiche tout le monde, en blanc, j'ai l'air vulnérable."/ And in a white dress! I'm not sure but I wonder if there's a symbol here, like "I turn everybody on in a black dress, then I look innocent in a white dress".

Voici la scène.

/

Here's the complete scene.

France: Brigitte Bardot en Juliette - Et Dieu crea la femme (Roger Vadim, 1956)

/

France: Brigitte Bardot as Juliette - And God Created Woman (Roger Vadim, 1956)

Brigiette Bardot avait une forme de fille de magazine des années 50. Mais bon, j'imagine qu'elle était la femme idéale de l'époque (du moins physiquement). Donc cela fait sens./ Brigitte Bardot looks like she belongs in a 50's fashion magazine, but since physically she was the ideal woman of that time I guess it makes sense.

Brigiette Bardot avait une forme de fille de magazine des années 50. Mais bon, j'imagine qu'elle était la femme idéale de l'époque (du moins physiquement). Donc cela fait sens./ Brigitte Bardot looks like she belongs in a 50's fashion magazine, but since physically she was the ideal woman of that time I guess it makes sense.

Et la voila en robe de provençale fauchée. Tellement fauchée qu'elle a pas pu s'acheter un maillot de bain (hin hin)./ Here she is in a poor girl's dress. So poor she couldn't buy a swimming suit. Lol.

Et la voila en robe de provençale fauchée. Tellement fauchée qu'elle a pas pu s'acheter un maillot de bain (hin hin)./ Here she is in a poor girl's dress. So poor she couldn't buy a swimming suit. Lol.

Un meilleur aperçu d'une robe qui n'en demandait pas tant et une image qui sent bon la pinède à Pagnol./ Here's another shot of the dress. I hope you enjoy the vintage Provence vibe.

Un meilleur aperçu d'une robe qui n'en demandait pas tant et une image qui sent bon la pinède à Pagnol./ Here's another shot of the dress. I hope you enjoy the vintage Provence vibe.

Les fofolles/ The quircky ones

USA: Molly Ringwald in Pretty in Pink (Howard Deutch, 1986) , Sixteen Candles (John Hugues, 1984) and The Breakfast Club (John Hugues, 1985)

If there's something I've learned in the US it's: you shall not criticize Ferris Bueller's Day Off (John Hugues, 1986) because it's so goddamn popular, but there is one female star whose popularity made other 80's movies cult: the lovely (and smart) Molly Ringwald.

/

USA: Molly Ringwald dans Rose Bonbon (Howard Deutch, 1986), Seize Bougies pour Sam (John Hugues, 1984) et The Breakfast Club (John Hugues, 1985)

S'il y a quelque chose que j'ai appris aux Etats-Unis c'est qu'il ne faut pas critiquer La Folle Journée de Ferris Bueller (John Hugues, 1986) parce que ce film est super populaire. Mais il y a une actrice qui a reussi à rendre d'autres films des années 80 cultes: Molly Ringwald.

Molly Ringwald dans "Seize Bougies pour Sam"./ Molly Ringwald in 'Sixteen Candles'.

Molly Ringwald dans "Seize Bougies pour Sam"./ Molly Ringwald in 'Sixteen Candles'.

Molly Ringwald dans "Rose Bonbon". Notez que l'amie du personnage incarné par Mollly R a aussi un look intéressant./ Molly Ringwald in 'Pretty in Pink', note that her friend also has an interesting style.

Molly Ringwald dans "Rose Bonbon". Notez que l'amie du personnage incarné par Mollly R a aussi un look intéressant./ Molly Ringwald in 'Pretty in Pink', note that her friend also has an interesting style.

Le bouquet final c'est la tenue créée par Molly elle-même  pour son "prom". Vue aujourd'hui, c'est une robe toujours aussi euh intéressante./ The bouquet final: Andie's self-made prom dress. Still an interesting style from today's perspective.

Le bouquet final c'est la tenue créée par Molly elle-même pour son "prom". Vue aujourd'hui, c'est une robe toujours aussi euh intéressante./ The bouquet final: Andie's self-made prom dress. Still an interesting style from today's perspective.

France: Françoise Dorléac (Solange Ganier) et Catherine Deneuve (Delphine Garnier) - Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967)

/

France: Françoise Dorléac (Solange Garnier) and Catherine Deneuve (Delphine Garnier) - The Young Girls of Rochefort (Jacques Demy, 1967)

Vous connaissez la chanson titre « Nous sommes des sooooeeeuuurs jumelles. Nées sous le signe des gémeaux. ». Pendant tout le film, les jumelles assortissent leurs tenues. Ici, les chapeaux jouent un grand rôle, mais la tendance centrale : des couleurs vives et distinctes pour chacune, est présente./ This cult French movie is both an art movie  and a musical (which is not so common in France, for instance most French people have no fucking clue “Les Misérables” was turned into a musical). In “Les Demoiselles de Rochefort” the two sisters, major actress Catherine Deneuve and her real-life sister Francoise Dorleac (Catherine changed her name to her mother’s maiden name, apparently as to not be confused with her sister) play singing twins who will find love. Francoise died in a car crash the year the movie was released, ending a career that had started with movies by Francois Truffaut and Roman Polanski (see Soft Skin and Cul-de-Sac).

Vous connaissez la chanson titre « Nous sommes des sooooeeeuuurs jumelles. Nées sous le signe des gémeaux. ». Pendant tout le film, les jumelles assortissent leurs tenues. Ici, les chapeaux jouent un grand rôle, mais la tendance centrale : des couleurs vives et distinctes pour chacune, est présente./ This cult French movie is both an art movie and a musical (which is not so common in France, for instance most French people have no fucking clue “Les Misérables” was turned into a musical). In “Les Demoiselles de Rochefort” the two sisters, major actress Catherine Deneuve and her real-life sister Francoise Dorleac (Catherine changed her name to her mother’s maiden name, apparently as to not be confused with her sister) play singing twins who will find love. Francoise died in a car crash the year the movie was released, ending a career that had started with movies by Francois Truffaut and Roman Polanski (see Soft Skin and Cul-de-Sac).

Couleurs flash ! Coupes au carré ! Brushing ! / Flashy colors ! Shoulder lenght hair ! Puffy sixties hair !

Couleurs flash ! Coupes au carré ! Brushing ! / Flashy colors ! Shoulder lenght hair ! Puffy sixties hair !

Pour la scène de cabaret, les deux sœurs enfilent des tenues exactement semblables, elles me rappellent Jane Russell et Marilyn Monroe dans « Les Hommes Préfèrent les Blondes ». / A ‘cabaret scene’, on this occasion, the two sisters wear fully matching outfits. They kind of remind me of Jane Russell and Marilyn Monroe in ‘Gentlemen Prefer Blondes’.

Pour la scène de cabaret, les deux sœurs enfilent des tenues exactement semblables, elles me rappellent Jane Russell et Marilyn Monroe dans « Les Hommes Préfèrent les Blondes ». / A ‘cabaret scene’, on this occasion, the two sisters wear fully matching outfits. They kind of remind me of Jane Russell and Marilyn Monroe in ‘Gentlemen Prefer Blondes’.

Les James Bond Girls/ The James Bond Girls

J'ai remarqué qu'un nombre honnête de James Bond girls sont Francaises. En fait il y en a de beaucoup de nationalités (pas mal de Suédoises comme par hasard). J'ai donc décidé de faire une petite comparaison totalement partiale et personnelle.

/

I noticed that a fair number of Bond Girls are French. Actually, there are Bond Girls from many places and I feel like comparing the French ones to the American ones :-)

USA: Abondance Delaqueue alias Lana Wood in Diamonds are Forever (1971), Pamela « Pam » Bouvier alias Carey Lowell in Licence to Kill (1989) and Giacinta « Jinx » Johnson alias Habble Berry dans Die Another Day (2002).

/

USA: Abondance Delaqueue alias Lana Wood dans Les Diamnats sont Eternels (1971), Pamela « Pam » Bouvier alias Carey Lowell dans Permis de Tuer (1989) et Giacinta « Jinx » Johnson alias Habble Berry dans Meurs un autre Jour (2002).

ABONDANCE DELAQUEUE : Je demande que nous observions une minute de silence. Toutes ces années, je ne savais pas qu’il existait  une James Bond Girl répondant au nom d’Abondance Delaqueue et je m’exclamais au nom d’Octopussy. Parfois écrire un blog est une bénédiction. Bref, voici Abondance Delaqueue (oui, il est absolument nécessaire que j’écrive son nom complet à chaque fois). Elle porte une robe très belle, mais surtout très distinguée. Son design (échancrures, strass…) concurrence en élégance l’expression du visage de l’actrice dans cette scène. Et est il nécessaire de le dire, cette image se prête merveilleusement aux détournements. A bon entendeur./ I love this name. If you’re an English speaker reading my blog, you might master some French. Even if this is the case, you might not know what « Delaqueue » means. Well, literally « Of the Cock ». So her name in French is Abundance of the Cock. Don’t tell me the author didn’t mean it that way. Anyway, her very classy dress is only matched by the distinguished look on her face.

ABONDANCE DELAQUEUE : Je demande que nous observions une minute de silence. Toutes ces années, je ne savais pas qu’il existait une James Bond Girl répondant au nom d’Abondance Delaqueue et je m’exclamais au nom d’Octopussy. Parfois écrire un blog est une bénédiction. Bref, voici Abondance Delaqueue (oui, il est absolument nécessaire que j’écrive son nom complet à chaque fois). Elle porte une robe très belle, mais surtout très distinguée. Son design (échancrures, strass…) concurrence en élégance l’expression du visage de l’actrice dans cette scène. Et est il nécessaire de le dire, cette image se prête merveilleusement aux détournements. A bon entendeur./ I love this name. If you’re an English speaker reading my blog, you might master some French. Even if this is the case, you might not know what « Delaqueue » means. Well, literally « Of the Cock ». So her name in French is Abundance of the Cock. Don’t tell me the author didn’t mean it that way. Anyway, her very classy dress is only matched by the distinguished look on her face.

Je dois vous faire une confidence : je déteste James Bond. J’ai apprécié « Casino Royale » et « Skyfall », mais en termes de références plus anciennes, je suis plus qu’une novice. Je crois même détester le James Bond du temps de Sean Connery. Une scène reste gravée dans ma mémoire : Bond est au Japon, dans une espèce de Spa et un homme lui explique que dans son pays, la femme obéit à l’homme et blabla et Bond acquiesce, approbateur. Evidemment, ceci se passe alors qu'ils sont servis pas de belle japonaises. Bref, j’ai un mauvais a priori. Donc je suis une quiche en James Bond et je demande aux éventuels puristes de me pardonner si j’écorche leur légende et s’ils estiment que mes choix de James Bond Girls sont contestables. En tout cas, celle-ci m’a plu. D’abord elle porte une jolie robe et c’est quand même le sujet de ce putain d’article. Ensuite, son allure me semble détonner de celle de nombreuses greluches lui ayant précédé (mes yeux se tournent vers Delaqueue). / I confess; I hate James Bond. I enjoyed « Casino Royale » and « Skyfall », but when it comes to the older stuff; I’m clueless. I even believe I may hate Sean Connery’s James Bond. There’s one scene engraved in my memory: Bond is in Japan, in a kind of spa, and a man tells him how in his country, women abide to men and blah-blah. Of course this happens as they’re being served by beautiful Japanese women. Anyway, I have a bad image of James Bond. So I apologize to you if you’re a fan and feel insulted by m lack of knowledge and feel for instance that I chose completely irrelevant James Bond Girls. Ok, now I chose Pam ‘cause her dress is pretty and it’s still the goddamn topic of this article. I felt that the powerful allure of her character split with those of some of her predecessors (yes I mean you ‘Of the Cock’).

Je dois vous faire une confidence : je déteste James Bond. J’ai apprécié « Casino Royale » et « Skyfall », mais en termes de références plus anciennes, je suis plus qu’une novice. Je crois même détester le James Bond du temps de Sean Connery. Une scène reste gravée dans ma mémoire : Bond est au Japon, dans une espèce de Spa et un homme lui explique que dans son pays, la femme obéit à l’homme et blabla et Bond acquiesce, approbateur. Evidemment, ceci se passe alors qu'ils sont servis pas de belle japonaises. Bref, j’ai un mauvais a priori. Donc je suis une quiche en James Bond et je demande aux éventuels puristes de me pardonner si j’écorche leur légende et s’ils estiment que mes choix de James Bond Girls sont contestables. En tout cas, celle-ci m’a plu. D’abord elle porte une jolie robe et c’est quand même le sujet de ce putain d’article. Ensuite, son allure me semble détonner de celle de nombreuses greluches lui ayant précédé (mes yeux se tournent vers Delaqueue). / I confess; I hate James Bond. I enjoyed « Casino Royale » and « Skyfall », but when it comes to the older stuff; I’m clueless. I even believe I may hate Sean Connery’s James Bond. There’s one scene engraved in my memory: Bond is in Japan, in a kind of spa, and a man tells him how in his country, women abide to men and blah-blah. Of course this happens as they’re being served by beautiful Japanese women. Anyway, I have a bad image of James Bond. So I apologize to you if you’re a fan and feel insulted by m lack of knowledge and feel for instance that I chose completely irrelevant James Bond Girls. Ok, now I chose Pam ‘cause her dress is pretty and it’s still the goddamn topic of this article. I felt that the powerful allure of her character split with those of some of her predecessors (yes I mean you ‘Of the Cock’).

Une des James Bond Girls les plus cultes des récentes années, incarnée par la sculpturale Halle Berry./ One of the most prominent James Bond girls in recent years, played by the statuesque Halle Berry.

Une des James Bond Girls les plus cultes des récentes années, incarnée par la sculpturale Halle Berry./ One of the most prominent James Bond girls in recent years, played by the statuesque Halle Berry.

France: Melina Havelock alias Carole Bouquet dans Rien que pour vos yeux (1981), Vesper Lynd alias Eva Green dans Casino Royale (2006) et Séverine alias Bérénice Marlohe dans Skyfall (2012).

/

France: Melina Havelock alias Carole Bouquet in For your eyes only (1981), Vesper Lynd alias Eva Green in Casino Royale (2006) and Séverine alias Bérénice Marlohe in Skyfall (2012).

Malgré une belle brochette de navets dans sa filmographie, Carole Bouquet est communément considérée comme une grande actrice Française et surtout comme une grande beauté, ce qui lui a valu de faire fantasmer 007 dans “Rien que pour vos Yeux”./ Although she starred in a lot of shitty movies, Carole Bouquet is often seen as a great French actress and above all, a great beauty. That allowed her to embody Mr Bond’s crush in ‘For your eyes only’.

Malgré une belle brochette de navets dans sa filmographie, Carole Bouquet est communément considérée comme une grande actrice Française et surtout comme une grande beauté, ce qui lui a valu de faire fantasmer 007 dans “Rien que pour vos Yeux”./ Although she starred in a lot of shitty movies, Carole Bouquet is often seen as a great French actress and above all, a great beauty. That allowed her to embody Mr Bond’s crush in ‘For your eyes only’.

Coiffant Halle Berry au poteau, Eva Green devient la boss incontestée des James Bond Girls des années 2000 lorsqu’elle incarne Vesper. La robe qu'elle porte est devenue un déguisement très populaire./ When Eva Green played Vesper she became the most badass James Bond Girl of the 2000’s and there’s nothing Halle Berry can do about that. The dress she's wearing here became a very popular cosplay.

Coiffant Halle Berry au poteau, Eva Green devient la boss incontestée des James Bond Girls des années 2000 lorsqu’elle incarne Vesper. La robe qu'elle porte est devenue un déguisement très populaire./ When Eva Green played Vesper she became the most badass James Bond Girl of the 2000’s and there’s nothing Halle Berry can do about that. The dress she's wearing here became a very popular cosplay.

Les plus belles robes du cinema: France vs Amerique/ The prettiest dresses of cinema: France vs America
Au-delà de son role ingrat, Séverine a au moins pu porter une belle robe. Youpi!/ Though her part was a bit lame, Séverine still got the opportunity to wear a dope dress. Yay!

Au-delà de son role ingrat, Séverine a au moins pu porter une belle robe. Youpi!/ Though her part was a bit lame, Séverine still got the opportunity to wear a dope dress. Yay!

Les Princesses/ The Princesses

Soyons un peu réac pour changer.

/

Let's be traditional for a change.

USA: Grace Kelly in To Catch a Thief (Alfred Hitchcock, 1955), Dial M for Murder (Alfred Hitchcock (1954) and Rear Window (Alfred Hitchcock, 1954).

Hitchcock adored Grace Kelly, it's pretty obvious. And he made her wear a bunch of amazing outfits. Of course. She's blond.

/

USA: Grace Kelly dans La Main au Collet (Alfred Hitchcock, 1955), Le Crime etait presque Parfait (Alfred Hitchcock, 1954) et Fenetre sur Cour (Alfred Hitchcock, 1954).

Hitchcock adorait Grace Kelly et lui a fait porter une myriade de robes sublimes. Evidemment. Elle est blonde.

Grace Kelly probablement en cosplay de "La Belle et la Bête" dans "La Main au Collet"./ Grace Kelly probably in the midst a 'Beauty and the Beast' cosplay in 'To Catch a Thief'.

Grace Kelly probablement en cosplay de "La Belle et la Bête" dans "La Main au Collet"./ Grace Kelly probably in the midst a 'Beauty and the Beast' cosplay in 'To Catch a Thief'.

Sublime robe sur sublime femme./ A stunning dress on a stunning woman.

Sublime robe sur sublime femme./ A stunning dress on a stunning woman.

Idem. / Same.

Idem. / Same.

La classe./ Flawless.

La classe./ Flawless.

En rouge et en victime dans "Le Meurtre était presque parfait". / Wearing red as the target of a murder attempt in 'Dial M for Murder'.

En rouge et en victime dans "Le Meurtre était presque parfait". / Wearing red as the target of a murder attempt in 'Dial M for Murder'.

La fameuse robe de "Fenêtre sur Cour"./ The famous dress in 'Rear Window'.

La fameuse robe de "Fenêtre sur Cour"./ The famous dress in 'Rear Window'.

Plus celle-ci./ Plus this one.

Plus celle-ci./ Plus this one.

France: Romy Schneider en Sissi dans la saga Sissi, en Lily dans Max et les Ferrailleurs (Claude Sautet, 1971) et en Marianne dans La Piscine (Jacques Deray 1969).

Ok, Romy était Allemande, mais elle a obtenu ses lettres de noblesse dans le cinema Français. Elle est donc mon choix de princesse Française (oui Sissi était impératrice, mais tant pis!).

/

France: Romy Schneider as Sissi in the Sissi series, as Lily in Max and the Junkmen (Claude Sautet, 1971) and as Marianne in La Piscine (Jacques Deray 1969).

Yes, Romy Schneider was German, but she became a great French actress. So, she's my choice as a French princess (though she played an empress, not a princess, but who cares?).

Une belle robe d'IMPERATRICE. / A beautiful EMPRESS dress.

Une belle robe d'IMPERATRICE. / A beautiful EMPRESS dress.

Pareil. Et un mur apparemment attirant./ Same. Plus a seemingly attractive wall.

Pareil. Et un mur apparemment attirant./ Same. Plus a seemingly attractive wall.

Une tenue plus moderne./ A more modern outfit.

Une tenue plus moderne./ A more modern outfit.

La classe en violet./ Classy in purple.

La classe en violet./ Classy in purple.

Coucou! On est en 1969!/ Hello from the late sixties!

Coucou! On est en 1969!/ Hello from the late sixties!

La Gothique/ The Goth

USA: Christina Ricci as Katrina Van Tassel in Sleepy Hollow (Tim Burton, 1999), Anne Hataway as Mirana in Alice in Wonderland (Tim Burton, 2010) and Michelle Pfieffer as Elizabeth Collins in Dark Shadows (Tim Burton, 2012).

Note: I know that Tim Burton is not the only American director to have made gothic movies and I'm sorry if you think that I'm a bit mainstream, but I did find very good fashion material in these movies.

/

USA: Christina Ricci en Katrina Van Tassel dans Sleepy Hollow (Tim Burton, 1999), Anne Hataway en Mirana dans Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton, 2010) et Michelle Pfieffer en Elizabeth Collins dans Dark Shadows (Tim Burton, 2012).

Note: Je sais que Tim Burton n'est pas le seul réalisateur Américain de films gothiques. Je m'excuse donc si vous pensez que mon choix est plutôt mainstream, mais il offre la possibilité de commenter de belles robes.

Je pense qu’on ne peut pleinement admirer la performance de Christina Ricci dans « Sleepy Hollow » qu’après avoir lu la description de son personnage dans le roman : « C’était une jeune fille épanouie qui venait d’avoir dix-huit ans, potelée comme une perdrix, aux joues roses, mures et fondantes, comme les pêches du  verger de son père. » Lol. En tout cas, la voila ici en image parfaite de beauté et d’innocence avec sa robe rose (a moins qu’elle ne soit de couleur pêche ?)./ In the book, Irving Washington describes Katrina as being as chubby as a partridge and having cheeks as round and pink as peaches. Lol. Anyway, in this pink (or is it peach colored?) dress, Katrina conveys an image of innocence and beauty.

Je pense qu’on ne peut pleinement admirer la performance de Christina Ricci dans « Sleepy Hollow » qu’après avoir lu la description de son personnage dans le roman : « C’était une jeune fille épanouie qui venait d’avoir dix-huit ans, potelée comme une perdrix, aux joues roses, mures et fondantes, comme les pêches du verger de son père. » Lol. En tout cas, la voila ici en image parfaite de beauté et d’innocence avec sa robe rose (a moins qu’elle ne soit de couleur pêche ?)./ In the book, Irving Washington describes Katrina as being as chubby as a partridge and having cheeks as round and pink as peaches. Lol. Anyway, in this pink (or is it peach colored?) dress, Katrina conveys an image of innocence and beauty.

Même si "Alice au Pays des Merveilles" a déçu pas mal de fans de Tim Burton, il a cependant bénéficié de très beaux costumes./ Not much to say about this apart from the fact that 'Alice in Wonderland' which disappointed many fans, had some pretty dope costumes going on.

Même si "Alice au Pays des Merveilles" a déçu pas mal de fans de Tim Burton, il a cependant bénéficié de très beaux costumes./ Not much to say about this apart from the fact that 'Alice in Wonderland' which disappointed many fans, had some pretty dope costumes going on.

Michelle Pfeiffer est habituée aux costumes somptueux, vu ce qu'elle porte dans Scarface (Brian de Palma, 1983) Les Liaisons Dangereuses (Stephen Frears, 1988), Chéri (Stephen Frears, 2009) ou Stardust, le Mystère de l'étoile (Matthew Vaughn, 2007).

/

Michelle Pfeiffer is used to pretty costumes. She looks sumptuous in movies like Scarface (Brian de Palma, 1983), Dangerous Liaisons (Stephen Frears, 1988), Cheri (Stephen Frears, 2009) or Stardust (Matthew Vaughn, 2007).

Nan? / See?

Nan? / See?

Dans « Dark Shadows », Michelle Pfeiffer rivalise de beauté avec Eva Green, qui joue Evangeline Bouchard, pourtant, tout au long du film elle reste à la fois classe et effrayante dans ses robes sombres./ In ‘Dark Shadows’ she has a fierce style competition with Eva Green who plays Angeline Bouchard. Still, Pfeiffer looks both classy and scary in her dark dresses.

Dans « Dark Shadows », Michelle Pfeiffer rivalise de beauté avec Eva Green, qui joue Evangeline Bouchard, pourtant, tout au long du film elle reste à la fois classe et effrayante dans ses robes sombres./ In ‘Dark Shadows’ she has a fierce style competition with Eva Green who plays Angeline Bouchard. Still, Pfeiffer looks both classy and scary in her dark dresses.

France: Annette Vadim en Carmilla dans Mourir de plaisir (Roger Vadim, 1960), Asia Argento en Vellini et Roxane Mesquida en Hermangarde dans Une Vieille Maitresse (Catherine Breillat, 2007).

/

France: Annette Vadim as Carmilla in Blood and Roses (Roger Vadim, 1960), Asia Argento as Vellini and Roxane Mesquida as Hermangarde in The Last Mistress (Catherine Breillat, 2007).

Roger Vadim est un cinéaste bizarre. On l’encense pour des films comme  « Et Dieu Créa la Femme » (1956) ou « Les Liaisons Dangereuses 1960 » (1959) et puis on se fout de sa gueule pour d’autres films comme « Barbarella » (1968). Tout ce que je peux vous dire c’est que je ne sais pas du tout si « Mourir de Plaisir » est un bon film ou non. Avec les vieux James Bond, il est le seul film de cette liste que je n’ai pas vu. En tout cas, cette belle robe correspondait parfaitement a la thématique. Carmilla, atteinte de vampirisme, ressemble à un ange avec ses cheveux blonds et sa somptueuse robe blanche./ Roger Vadim is a strange director. Critics love his ‘And God Created Woman’ (1956) and his ‘Liaisons Dangereuses 1960’ (1959) but make fun of him for ‘Barbarella, Queen of the Galaxy’ (1968). Also, I have to confess ‘Blood and Roses’ movie is the only movie on this list I haven’t seen (apart from the old James Bond movies). So I have no idea how good it is. Still, it perfectly fits the theme. In her white dress, the blond Carmilla looks as innocent as Katrina Van Tassel even though she’s actually a vampire.

Roger Vadim est un cinéaste bizarre. On l’encense pour des films comme « Et Dieu Créa la Femme » (1956) ou « Les Liaisons Dangereuses 1960 » (1959) et puis on se fout de sa gueule pour d’autres films comme « Barbarella » (1968). Tout ce que je peux vous dire c’est que je ne sais pas du tout si « Mourir de Plaisir » est un bon film ou non. Avec les vieux James Bond, il est le seul film de cette liste que je n’ai pas vu. En tout cas, cette belle robe correspondait parfaitement a la thématique. Carmilla, atteinte de vampirisme, ressemble à un ange avec ses cheveux blonds et sa somptueuse robe blanche./ Roger Vadim is a strange director. Critics love his ‘And God Created Woman’ (1956) and his ‘Liaisons Dangereuses 1960’ (1959) but make fun of him for ‘Barbarella, Queen of the Galaxy’ (1968). Also, I have to confess ‘Blood and Roses’ movie is the only movie on this list I haven’t seen (apart from the old James Bond movies). So I have no idea how good it is. Still, it perfectly fits the theme. In her white dress, the blond Carmilla looks as innocent as Katrina Van Tassel even though she’s actually a vampire.

Une Vieille Maitresse: l’épouse en blanc, la maitresse en noir.

/

The Last Mistress : A wife in white, a mistress in black.

Evidemment ces photos représentent les personnages dans deux situations différentes qui supposent des tenues différentes. Mais la symbolique est intéressante. Dans le film, les deux femmes se « disputent » le même homme. Enfin, l’histoire s’oriente surtout autour de la relation un peu tordue que cet homme entretien avec sa vieille (la trentaine !) maitresse, jouée par la fille du maitre de l’horreur Dario Argento.

/

Of course those pictures are from two different situations which require different kind of outfits, but the symbolism is interesting. In the movie, the two ladies are in competition for the same man, although the storyline focuses more on the twisted relationship between said man and his “old” (thirty something) mistress who is played by the daughter of cult horror movie director Dario Argento.

Asia Argento dans une de ses tenues très sophistiquées./ Asia Argento in one of her many lace packed outfits.

Asia Argento dans une de ses tenues très sophistiquées./ Asia Argento in one of her many lace packed outfits.

Dans cette photo le personnage incarné par Roxane Mesquida me rappelle Anne Hataway dans « Alice au Pays des Merveilles ». Elle porte une tenue blanche très élaborée et ses cheveux sont teints en blond. Roxane Mesquida a joué dans plusieurs films que l’on pourrait qualifier de « gothiques » ou « pulp » comme « Kaboom » (Gregg Araki, 2010) ou « Kiss of the Damned » (Alexandra Cassavetes, 2013) mais je n’ai malheureusement pas trouvé de bonnes photos de ses looks dans ces films./ This picture of Roxane Mesquida during the wedding scene reminded me of Anne Hataway as Merina. Both actresses wear a very ornate white outfit and had their hair dyed. Mesquida, who wears her hair black most of the time has played in many other movies one could describe as “gothic” as well as “pulp” like ‘Kaboom’ (Gregg Araki, 2010 ) and ‘Kiss of the damned’ (Alexandra Cassavetes, 2013), but sadly I didn’t find good pictures of her outfits in those movies.

Dans cette photo le personnage incarné par Roxane Mesquida me rappelle Anne Hataway dans « Alice au Pays des Merveilles ». Elle porte une tenue blanche très élaborée et ses cheveux sont teints en blond. Roxane Mesquida a joué dans plusieurs films que l’on pourrait qualifier de « gothiques » ou « pulp » comme « Kaboom » (Gregg Araki, 2010) ou « Kiss of the Damned » (Alexandra Cassavetes, 2013) mais je n’ai malheureusement pas trouvé de bonnes photos de ses looks dans ces films./ This picture of Roxane Mesquida during the wedding scene reminded me of Anne Hataway as Merina. Both actresses wear a very ornate white outfit and had their hair dyed. Mesquida, who wears her hair black most of the time has played in many other movies one could describe as “gothic” as well as “pulp” like ‘Kaboom’ (Gregg Araki, 2010 ) and ‘Kiss of the damned’ (Alexandra Cassavetes, 2013), but sadly I didn’t find good pictures of her outfits in those movies.

Verdict: Ex Aequo!

Me voici condamnée à trouver un autre moyen de departager la France et les USA. A bientôt donc?

My verdict: Draw!

Guess I'll have to find another wa to decide whether the US or France is superior. So, see you soon?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marion 29/12/2016 10:47

Article vraiment hyper intéressant....merci

Anne Errelis Phillips 09/06/2014 14:05

Merci beaucoup pour ces encouragements! C'est vrai que je m'implique pas mal dans mes articles, mais au final, si j'ai l'air de m'y connaitre, c'est que je n' écris que sur des sujets qui m'intéressent! En tout cas je suis vraiment contente de faire des heureux :-)

Laure E. 09/06/2014 12:26

J'ai pas encore commenté dans le coin. Mais au final, faut savoir que je lis chacun de tes articles, et que c'est un régal à chaque fois. Ok, je me sens totalement idiote et d'un manque de culture flagrant, mais je le vis bien. Merci pour les photos, tes textes, les références et ta fraicheur. C'est un délice!