Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
You Be Good Now

You Be Good Now

Mostly n'importe quoi. En Français and English.

Lectures d'été/ Some summer reads

Parce que l'été permet de se poser et d’élargir ses horizons en lisant ou relisant de bons bouquins, voici une petite sélection perso. Comme je suis quelqu'un de sincère (mais oui) j'ai lu tous les livres que je vous conseille (sauf le Journal de Virginia Woolf, dont je n'ai parcouru que des extraits).

/

Because summer is the perfect moment to chill out and expand your horizon through awesome books, I created my own little selection of summer reads. Since I’m a reliable person, I’m recommending only books I did read (except for Virginia Woolf’s diary).

Des classiques/ Classics

La Confession d'un enfant du siècle/ The Confession of a Child of the Century - Alfred de Musset (1836)

La Confession d'un enfant du siècle/ The Confession of a Child of the Century - Alfred de Musset (1836)

On dit qu'il n'y a rien de si rapide qu'un sentiment d'antipathie; mais je crois qu'on devine plus vite encore qu'on se comprend et qu'on va s'aimer. De quel prix sont alors les moindres mots!

http://www.dicocitations.com/reference_citation/76980/La_Confession_d_un_enfant_du_siecle_1836_.php

The principle of death went down coldly and without shaking from head to belly. Instead of having the enthusiasm of the evil we had the dedication of the property, instead of despair, insensitivity

http://www.the-philosophy.com/confession-child-century-musset

Les Raisins de la Colère/ Grapes of Wrath - John Steinbeck (1938)

Les Raisins de la Colère/ Grapes of Wrath - John Steinbeck (1938)

Dans l'âme des gens, les raisins de la colère se gonflent et mûrissent, annonçant les vendanges prochaines.

http://www.dicocitations.com/reference_citation/99967/Les_Raisins_de_la_colere_1938_.php

and in the eyes of the people there is the failure; and in the eyes of the hungry there is a growing wrath. In the souls of the people the grapes of wrath are filling and growing heavy, growing heavy for the vintage.

https://www.goodreads.com/work/quotes/2931549-the-grapes-of-wrath

Les Hauts de Hurlevent/ Wuthering Heights - Emily Brontë (1847)

Les Hauts de Hurlevent/ Wuthering Heights - Emily Brontë (1847)

J'ai fait dans ma vie des rêves dont le souvenir ne m'a plus jamais quittée et qui ont changé mes idées : ils se sont infiltrés en moi, comme le vin dans l'eau, et ont altéré la couleur de mon esprit.

http://www.babelio.com/livres/Bront-Les-Hauts-de-Hurle-Vent/7124/citations

If all else perished, and he remained, I should still continue to be; and if all else remained, and he were annihilated, the universe would turn to a mighty stranger.

https://www.goodreads.com/work/quotes/1565818-wuthering-heights

Madame Bovary - Gustave Flaubert (1857)

Madame Bovary - Gustave Flaubert (1857)

Tout ce qui l'entourait immédiatement, campagne ennuyeuse, petits bourgeois imbéciles, médiocrité de l'existence, lui semblait une exception dans le monde, un hasard particulier où elle se trouvait prise, tandis qu'au delà s'étendait à perte de vue l'immense pays des félicités et des passions. Elle confondait, dans son désir, les sensualités du luxe avec les joies du coeur, l'élégance des habitudes et les délicatesses du sentiment.

http://www.babelio.com/livres/Flaubert-Madame-Bovary/4134/citations

At the bottom of her heart, however, she was waiting for something to happen. Like shipwrecked sailors, she turned despairing eyes upon the solitude of her life, seeking afar off some white sail in the mists of the horizon. She did not know what this chance would be, what wind would bring it her, towards what shore it would drive her, if it would be a shallop or a three-decker, laden with anguish or full of bliss to the portholes. But each morning, as she awoke, she hoped it would come that day; she listened to every sound, sprang up with a start, wondered that it did not come; then at sunset, always more saddened, she longed for the morrow.

http://www.goodreads.com/work/quotes/2766347-madame-bovary-m-urs-de-province-de-province

Nana - Emile Zola (1880)

Nana - Emile Zola (1880)

La religion tolérait bien des faiblesses, quand on gardait les convenances.



http://www.dicocitations.com/reference_citation/77055/Nana_1880_.php#IoihpqOuTHKPVrYE.99

A ruined man fell from her hands like a ripe fruit, to lie rotting on the ground.

https://www.goodreads.com/work/quotes/89633-nana

Raison et Sentiments/ Sense and Sensibility - Jane Austen (1811)

Raison et Sentiments/ Sense and Sensibility - Jane Austen (1811)

Nous n'avons rien à nous dire ; vous, parce que vous ne vous livrez pas, et moi, parce que je ne cache rien.

https://www.goodreads.com/quotes/search?utf8=%E2%9C%93&q=sense+and+sensibility+jane+austen&commit=Search

I wish, as well as everybody else, to be perfectly happy; but, like everybody else, it must be in my own way

https://www.goodreads.com/quotes/search?utf8=%E2%9C%93&q=sense+and+sensibility+jane+austen&commit=Search

Des histoires/ Stories

A se tordre - Alphonse Allais (1891)

A se tordre - Alphonse Allais (1891)

Je n’ai pas toujours été le vieillard quinteux et cacochyme que vous connaissez aujourd’hui, jeunes gens.
Des temps furent où je scintillais de grâce et de beauté.
Les demoiselles s’écriaient toutes, en me voyant passer : « Oh ! le charmant garçon ! Et comme il doit être comme il faut ! » Ce en quoi les demoiselles se trompaient étrangement, car je ne fus jamais comme il faut, même aux temps les plus reculés de ma prime jeunesse.

http://www.babelio.com/livres/Allais-A-se-tordre/96130/citations

Statistics have shown that mortality increases perceptibly in the military during wartime.

http://www.brainyquote.com/quotes/authors/a/alphonse_allais.html#rb6tHEXgVGUs5Ttt.99

Histoires Extraordinaires et Nouvelles Histoires extraordinaires/ Darkly fantastic short stories - Edgar Allan Poe (Edgar Poe's LIFETIME)

Histoires Extraordinaires et Nouvelles Histoires extraordinaires/ Darkly fantastic short stories - Edgar Allan Poe (Edgar Poe's LIFETIME)

-Insensé! Je vous dis qu'elle est maintenant derrière la porte!
A l'instant même, comme si l'énergie surhumaine de sa parole eût acquis la toute-puissance d'un charme, les vastes et antiques panneaux que désignait Usher entrouvrirent lentement leurs lourdes mâchoires d'ébène. C'était l'oeuvre d'un furieux coup de vent; - mais derrière cette porte se tenait alors la haute figure de lady Madeline Usher, enveloppée de son suaire.

La Chute de la Maison Usher

Yet mad I am not...and very surely do I not dream.

The Black Cat

Les Métamorphoses/ Metamorphoses - Ovide (8 après JC - 8 AD)

Les Métamorphoses/ Metamorphoses - Ovide (8 après JC - 8 AD)

Sur la terre, jusque là commune à tous aussi bien que l'air ou la lumière du soleil, l’arpenteur défiant traça de longs sillons pour limiter les champs. L'homme ne se contenta plus de demander à la terre féconde les moissons et les aliments qu'elle lui devait, mais il pénétra jusque dans ses entrailles ; il en arracha ce qu'elle y avait caché, ce qu'elle avait relégué près des ombres du Styx, les trésors qui provoquent nos malheurs.

http://www.babelio.com/livres/Ovide-Les-metamorphoses/4230/citations

I am dragged along by a strange new force. Desire and reason are pulling in different directions. I see the right way and approve it, but follow the wrong.

https://www.goodreads.com/search?utf8=%E2%9C%93&q=ovid+metamorphoses&search_type=quotes

Contes de la Bécasse/ Short Stories - Guy de Maupassant (1883)

Contes de la Bécasse/ Short Stories - Guy de Maupassant (1883)

La nuit vint deux heures plus tôt, tant le ciel était sombre. J’avais pour guide un paysan qui marchait à mon côté, par un tout petit chemin, sous une voûte de sapins dont le vent déchaîné tirait des hurlements. Entre les cimes, je voyais courir les nuages en déroute, des nuages éperdus qui semblaient fuir devant une épouvante. Parfois, sous une immense rafale, toute la forêt s’inclinait dans le même sens avec un gémissement de souffrance ; et le froid m’envahissait, malgré mon pas rapide et mon lourd vêtement. Mon guide, par moments, levait les yeux et murmurait : « Triste temps ! » Les ténèbres étaient profondes. Je ne voyais rien autour de moi et toutes les branches entrechoquées emplissaient la nuit d’une rumeur incessante.

http://www.babelio.com/livres/Maupassant-Contes-de-la-becasse/336772#citations

Everything is false, everything is possible, everything is doubtful.

https://www.goodreads.com/search?utf8=%E2%9C%93&q=guy+de+maupassant&search_type=quotes

Les Diaboliques/ The She-Devils - Barbey d'Aurevilly (1874)

Les Diaboliques/ The She-Devils - Barbey d'Aurevilly (1874)

Je ne dis point que cela n'est pas incensé puisque cela est inutile, mais c'est beaux, comme tant de choses incensées !

http://www.babelio.com/livres/Barbey-dAurevilly-Les-Diaboliques/3873/citations

I did not want to be taken for a fool – the typical French reason for performing the worst of deeds without remorse.

https://www.goodreads.com/search?utf8=%E2%9C%93&q=Barbey+d%27Aurevilly&search_type=quotes

Des Vies/ Lives

 Mémoires d'une jeune fille rangée/ Memoirs of a Dutiful Daughter (1958)

Mémoires d'une jeune fille rangée/ Memoirs of a Dutiful Daughter (1958)

Si du moins j'avais sauvé les apparences ! Il aurait pu s'accommoder d'une fille exceptionnelle à condition qu'elle évitât soigneusement d'être insolite: je n'y réussis pas. J'étais sortie de l'âge ingrat, je me regardais de nouveau dans les glaces avec faveur; mais en société, je faisais piètre figure.

Mes amies, et Zaza elle-même, jouaient avec aisance leur rôle mondain; elles paraissaient au "jour" de leur mère, servaient le thé, souriaient, disaient aimablement des riens; moi je souriais mal, je ne savais pas faire du charme, de l'esprit ni même des concessions.

Mes parents me citaient en exemple des jeunes filles "remarquablement intelligentes" et qui cependant brillaient dans les salons. Je m'en irritais car je savais que leur cas n'avait rien de commun avec le mien: elles travaillaient en amateurs tandis que j'avais passé professionnelle.

http://www.babelio.com/livres/Beauvoir-Memoires-dune-jeune-fille-rangee/2904#citations

On the evenings when my parents held parties, the drawing-room mirrors multiplied to infinity the scintillations of a crystal chandelier. Mama would take her seat at the grand piano to accompany a lady dressed in a cloud of tulle who played the violin and a cousin who performed on a cello. I would crack between my teeth the candied shell of an artificial fruit, and a burst of light would illuminate my palate with a taste of blackcurrant or pineapple: all the colors, all the lights were mine, the gauzy scarves, the diamonds, the laces; I held the whole party in my mouth.

https://www.goodreads.com/search?page=5&q=simone+de+beauvoir+&search_type=quotes&tab=quotes&utf8=%E2%9C%93

Mon Dernier Soupir/ My Last Sigh - Luis Buñuel (1982)

Mon Dernier Soupir/ My Last Sigh - Luis Buñuel (1982)

Journal/ The Diary of Virginia Woolf - Virginia Woolf (1915 - 1941)

Journal/ The Diary of Virginia Woolf - Virginia Woolf (1915 - 1941)

Et voilà qu'aujourd'hui, le poids qui me pesait sur le crâne m'a été brusquement enlevé.
Je suis capable de penser, de raisonner, de suivre une idée
et de me concentrer.
Peut-être est-ce le début d'un nouveau jaillissement.
Peut-être le dois-je à ma conversation avec L. hier soir.
J'essayais d'analyser ma dépression
d'expliquer comment mon cerveau est harcelé
par ce conflit intérieur entre deux types de pensée :
la pensée critique et la pensée CREATRICE,
et combien je suis épuisée par la lutte, les heurts,
l'incertitude extérieurs à moi.

Ce matin, je me sens la tête fraîche et tranquille

http://www.babelio.com/livres/Woolf-Journal-integral--1915-1941/69815#citations

Really I don't like human nature unless all candied over with art.

https://www.goodreads.com/search?utf8=%E2%9C%93&q=the+diary+of+virginia+woolf&search_type=quotes

De la Modernité/ Modernity

Demande à la poussière/ Ask the Dust - John Fante (1939)

Demande à la poussière/ Ask the Dust - John Fante (1939)

Elle m'a passé le bras autour du cou. Elle m'a tiré la tête et m'a enfoncé ses dents dans la lèvre inférieure. Je me suis débattu pour me dégager parce que ça faisait mal. Elle est restée à me regarder regagner l'hôtel, tout sourire, un bras passé par-dessus le dossier du siège. J'ai sorti mon mouchoir pour m'essuyer les lèvres. Le mouchoir avait du sang dessus. J'ai suivi la grisaille du couloir, jusqu'à ma chambre. À peine j'ai fermé la porte que tout le désir qui m'avait fait défaut juste un moment auparavant s'est emparé de moi.

http://www.babelio.com/livres/Fante-Demande-a-la-poussiere/6073#citations

We talked, she and I. She asked about my work and it was a pretense, she was not interested in my work. And when I answered, it was a pretense. I was not interested in my work either. There was only one thing that interested us, and she knew it. She had made it plain by her coming.

https://www.goodreads.com/search?utf8=%E2%9C%93&q=ask+the+dust+john+fante&search_type=quotes

Le Bouddha de Banlieue/ The Buddha of Suburbia - Hanif Kureishi (1993)

Le Bouddha de Banlieue/ The Buddha of Suburbia - Hanif Kureishi (1993)

Et pendant ce temps, comme des tuyaux qui fuient, qui se dégradent, avant d'éclater dans la mansarde, nos coeurs partout dans la maison se brisaient lentement, tandis qu'aucune parole n'était réellement échangée.

https://www.goodreads.com/search?utf8=%E2%9C%93&q=ask+the+dust+john+fante&search_type=quotes

Suddenly I shouted into the night air. 'Yes, yes, yes, it is true!"
And now the world had some tension in it; now it twanged and vibrated with meaning and possibility! 'Yes, yes, fucking yes!

https://www.goodreads.com/search?utf8=%E2%9C%93&q=the+buddha+of+suburbia&search_type=quotes

Confession d'un gang de filles/ Foxfire, Confessions of a Girl Gang - Joyce Carol Oates (1993)

Confession d'un gang de filles/ Foxfire, Confessions of a Girl Gang - Joyce Carol Oates (1993)

Elle pense qu'une fois - ça remonte maintenant assez loin - le père Theriault, ce prêtre défroqué, ce clochard alcoolique, assis sur son banc de parc avec ses petites jambes dont les pieds touchaient à peine le sol, a dit à une Legs Sadovsky penchée vers lui, à la fois inquiète et avide d'entendre, que nul individu ne peut remédier à l'injustice; que la terre que nous foulons est faite des os finement broyés de ceux qui, non contents de souffrir, souffrent en silence, d'une souffrance à la fois humaine et animale à laquelle nous ne supportons pas de penser alors que nous le devrions. Legs a murmuré "Mais que pouvons nous faire?" sans que le vieil homme ait paru l'entendre, occupé qu'il était à discourir sur la société, le capitalisme et sur cette malédiction consistant à voir des êtres humains se tenir mutuellement pour de la marchandise; le plus tragique étant que les hommes et les femmes non seulement s'utilisent les uns les autres comme ils le feraient avec des objets, mais qu'ils se présentent, se vendent eux-mêmes comme des objets.

http://www.babelio.com/livres/Oates-Confessions-dun-gang-de-filles/45482/citations

Whoever's reading this, if anyone is reading it: does it matter that our old selves are lost to us as surely as the past is lost, or is it enough to know yes we lived then, and we are living now, and the connection must be there? Like a river hundreds of miles long exists both at its source and at its mouth, simultaneously?

https://www.goodreads.com/search?utf8=%E2%9C%93&q=foxfire+joyce+caroll+oates&search_type=quotes

La vie devant soi/ The Life Before Us - Romain Gary aka Emile Ajar (1986)

La vie devant soi/ The Life Before Us - Romain Gary aka Emile Ajar (1986)

Vous savez tout le monde parle de défendre les lois de la nature mais moi je suis plutôt pour les pièces de rechange.

http://www.babelio.com/livres/Gary-La-Vie-devant-soi/2978#citations

- Monsieur Hamil, can one live without love?
-Yes, he replied, and he hung his head, as if ashamed.

My own translation of a quote that was in original French on GoodReads.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article