Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
You Be Good Now

You Be Good Now

Mostly n'importe quoi. En Français and English.

Mes défauts/ My flaws

Il est temps que je mette fin aux légendes sur ma perfection en détaillant des défauts que vous n’avez bien sûr jamais remarqué chez moi. Hein…?

/

It's time I end your dreams by telling you about flaws I'm sure you never noticed about me. Right?

Je n'ai pas confiance en moi/ I have no self confidence

Mes défauts/ My flaws

C'est un véritable handicap parce que je me sens si nulle que j’ai l’impression de n’avoir aucune légitimité dans la plupart des choses que je fais. C’est particulièrement bizarre quand tu es jeune et que tu étudies dans une grande école parmi tout un tas de gens qui ont l’air tout à fait sûrs d’eux (même si ça peut être une illusion). Au tout début de l’année, j’ai répondu juste à la question d’un prof. J’ai baissé les yeux comme une vierge effarouchée parce que j’étais embarassée par ce petit succès et me sentais indigne d’être vaguement félicitée. Je ne dis pas que j’aurais dû bomber le torse, une réaction normale aurait été….de ne pas avoir de réaction. De la même manière, si un homme semble s’intéresser à moi, je me demande s’il a perdu un pari ou va m’humilier le moment venu comme dans un teenage movie. Jusqu'à récemment je n’avais pas le courage de contredire la critique/quelqu’un dont je respecte l’opinion sur la qualité d’un film parce que j’avais peur que ne pas apprécier la beauté de telle ou telle œuvre (ou l’apprécier à tort) serait la preuve que tout ce temps, mon intelligence et mon bon gout n’étaient qu’illusions et que je me révélerais comme la grossière imbécile que je suis. Les Paris Hilton et Kim Kardashian ne me mettent pas tant en colère qu’elles me scient par leur confiance en elles et le sentiment qu’elles ont d’être dans leur bon droit face a tant de privilèges. A leur place, je voudrais disparaitre sous terre de honte et de culpabilité (tout ça pour moi ?! Mais pourquoi ?!). A noter cependant, que comme tout le monde, parfois, j’éprouve de la fierté. Et même que c’est bizarre.

/

It’s a true handicap because I feel so worthless that I believe I’m not qualified for most things I do. It’s especially odd when you’re young and you study in a good university among people who mostly look totally self-confident (even though that can be an illusion). At the beginning of the school year I answered a teacher’s question correctly. After I did, I looked down in an alarmed way because I was ashamed of this small success and felt I wasn’t worth being acknowledged for it. I’m not saying I should have proudly raised my chin; a normal reaction would have been to not make a big deal about it. In the same way, if a guy hits on me I wonder if he lost a bet or is baiting me to humiliate me teen movie-style. Until recently, I felt unable to disagree with critics/someone whose opinion I admire about the qualities of a movie because I was afraid that “inappropriately” liking or disliking it would be the proof that all along my intelligence and good taste were an illusion and I would be unmasked as the idiot that I am. When it comes to girls like Paris Hilton or Kim Kardashian I’m less angry and more baffled by their confidence in themselves and in the fact that they deserve all the privileges they have. If I were them I would want to disappear out of shame and guilt (All of this for me?! But why?!) Still, I feel some pride, and that’s a pretty weird feeling.

Je suis timide/ I'm shy

Mes défauts/ My flaws

Après le manque de confiance en moi, vient naturellement la timidité. Je ne sais pas si c’est parce que j’étais une tête de turc au collège ou si c’est simplement lié à la manière dont je fonctionne, mais je n’ai jamais été à l’aise dans le cadre scolaire. Ado, je vivais souvent une bizarre transformation à la rentrée, parce que pendant les vacances j’allais en colonie et la j’étais souvent populaire, je n’avais pas de mal à me faire des amis. Mais alors à l’école yavait plus moyen. Je pensais que tout ça ce serait fini avec les études supérieures. Mais non, Sciences Po c’est petit. Tu n’as pas vraiment le droit à l’anonymat, contrairement à la fac. En plus, comme dans l’enseignement secondaire, tu te retrouves au sein d’une classe. Et bien, j’ai la non-fierté d’avouer que cette année je me suis très peu mêlée a mes « camarades de classe » (à part les deux copines géniales que je me suis faites :-)) et je suis à peu prés sûre qu’il y en a deux ou trois à qui je n’ai jamais adressé un mot. La raison ? Je suis terrifiée par les groupes, surtout dans l’environnement scolaire, comme vous l‘avez peut-être deviné. En particulier, si ce groupe est composé de gens qui ont l’air plus « cool » que moi. Je sais, on est étudiants, on est censés être des adultes. Mais si : il y a toujours des gens populaires et des gens moins populaires. Je fais partie des seconds et mes genoux tremblent s’il faut que je m’adresse aux premiers.

/

Now that I spoke about my lack of self confidence it appears only natural to talk about my shyness. I don’t know if it’s because I was bullied in middle school or if it’s just the way I function, but I’ve always felt uncomfortable in a school environment. As a teenager I experienced the same weird transformation every September. During the holydays I went to summer camp and there I was often very popular, I made friends easily. Back in school there was no way it was going to be like that. I though those problems would be over in University. But the thing is that Science Po is small. You can’t be an anonymous student like in a regular university. Plus: you find yourself in a small, defined major, so you take most of your classes with the same group of people all year long. Well, I non-proudly admit that (apart from two amazing friends I made :-)) I really didn’t mingle so much with the people in my class. I even believe there are one or two guys I didn’t say a word to. Why? Because I’m terrified by groups, especially if it’s composed of people who look “cooler” than I am. I know, we’re college students. We’re supposed to be adults. But yes : there are still popular people and less popular people. I’m part of the second category, and whenever I have to talk to someone from the first one, my knees shake.

Je suis inquiète/ I worry too much

Mes défauts/ My flaws

Ce défaut m’a été conseillé par mon serviable Matt après que je lui aie demandé « Tu crois que j’en ai oublié un ? ». Ceci dit, je ne suis pas si sûre d’être très inquiète. Par exemple, je n’ai pas pu entrer dans le Master que je voulais, j’en ferai un autre et puis tant pis. Oh mon Dieu, vous allez penser que suis une je-m’en-foutiste. Vous pensez que je suis trop insouciante ? Oh mon Dieu…

/

This flaw was suggested to me by my helpful Matt after I asked “Do you think I forgot anything?” Though I don’t think I tend to worry so much. For instance, I didn’t get into the Master I wanted. Well I got into another one and fuck it. Wait, you’re gonna think I’m careless. Oh my god, do you think I’m careless?  

 

Je suis paresseuse/ I'm lazy 

Mes défauts/ My flaws

D’ailleurs, la flemme d’écrire un paragraphe. Allez, tchô !

/

Too lazy to write a paragraph on it. See ya!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article