Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
You Be Good Now

You Be Good Now

Mostly n'importe quoi. En Français and English.

10 things to do in Vienna/ 10 choses à faire à Vienne

10 things to do in Vienna/ 10 choses à faire à Vienne

As you may know, I lived in Vienna for several months in 2015. I turned down a couple of opportunities in Paris so that I could spend time abroad again, which at first felt like a bit of a risky decision. However, it ended up being one of the greatest experiences of my life! Vienna is an incredible city. When you have never been there it is difficult to even fathom how much there is to do there; everywhere you look it’s just beauty, arts and culture. I spent a good deal of time just exploring, but I still feel like I saw only a tiny fraction of everything Vienna has to offer. So if you’re planning to visit (and you should) here are some things you should definitely try and do in Vienna.

All the pictures illustrating this article (except, of course, for the maps) were taken by me!

/

Comme vous le savez peut-être, j’ai habité pendant quelques mois à Vienne en 2015. A l’époque, je voulais tellement vivre ailleurs en Europe que j’ai décidé de décliner deux offres de stages à Paris au profit de Vienne. Au final, je n’ai absolument pas regretté ce choix : habiter à Vienne a été une de mes meilleures expériences. Cette ville est vraiment incroyable, et, quand on n’y a jamais séjourné, il est difficile de se rendre compte du nombre de richesses qu’elle offre dans les domaines de l'art et de la culture. Malgré tout le temps que j’ai passé à l’explorer, j’ai conscience de n’avoir vu qu’une minuscule portion de tout ce qu’il y a à voir. Voici donc quelques recommandations de choses à faire et à voir si jamais vous allez à Vienne (et je vous le conseille !).

Toutes les photos illustrant cet article (à l’exception, bien sûr, des cartes) sont de moi!

1. Palaces/ Les Palais

Let's start with the obvious: palaces. Vienna, which is a historic European metropolis, has several of them. The most famous ones are the Belvedere, the Hofburg and Schönbrunn.

/

Commençons par une évidence : les palais. En tant que métropole européenne historique, Vienne en a plusieurs. Les plus célèbres sont le Belvédère, la Hofburg et Schönbrunn.

The Belvedere/ Le Palais du Belvédère

The Upper Belvedere./ Le Belvédère supérieur.

The Upper Belvedere./ Le Belvédère supérieur.

The Belvedere, which is located in the 3rd "bezirk" (Landstraße) comprises two main structures (the Lower and the Upper Belvedere) as well as a couple of dependencies (in particular the Orangerie, which serves as an art gallery).

The Upper Belvedere is one of Vienna's most famous museums and boasts the world's biggest Klimt collection (although it was not as extensive as I had imagined, which I guess means that Klimt's works are pretty scattered).

/

Le Belvédère, situé dans le 3ème « bezirk » (Landstraße) comprend deux structures principales (le Belvédère supérieur et le Belvédère inférieur) ainsi que quelques dépendances supplémentaires (notamment l’Orangerie, qui a été transformée en galerie d’art).

Le Belvédère supérieur est l'un des musées les plus célèbres de Vienne et renfermerait la plus importante collection d’œuvres de Gustave Klimt au monde (bien qu’elle ne soit pas aussi impressionnante que je l’imaginais, ce qui signifie probablement que les œuvres de Klimt sont plutôt dispersées).

View on the lower Belvedere from the Upper Belvedere./ Vue sur le Belvédère inferieur depuis le Belvédère supérieur.

View on the lower Belvedere from the Upper Belvedere./ Vue sur le Belvédère inferieur depuis le Belvédère supérieur.

The Lower Belvedere is famous for its golden room, its marble room (both being exactly what you'd expect) and its Hall of Grotesques ("grotesque" is an art style characterized by the use of outrageous and even ridiculous motifs).

/

Le Belvédère inférieur abrite une célèbre salle aux murs recouverts d’or et une autre toute de marbre ainsi qu’un Salon des Grotesques (le grotesque est un style artistique caractérisé par l’usage de motifs fantasques voire ridicules).

The Hall of Grotesques in the Lower Belvedere./ Le Salon des Grotesques dans le Belvédère inférieur.

The Hall of Grotesques in the Lower Belvedere./ Le Salon des Grotesques dans le Belvédère inférieur.

Detail on a wall of the Hall of Grotesques. /  Détail d’un mur du Salon des Grotesque.

Detail on a wall of the Hall of Grotesques. / Détail d’un mur du Salon des Grotesque.

You have many options to visit the Belvedere: you can buy a combined ticket (which means you're probably going to spend the whole day there) or decide to visit only the Upper or the Lower Belvedere (tickets to the Lower Belvedere give you access to the Orangerie, although you'll have to pay an additional fee to be able to see temporary exhibits).

Access to the park (which offers a great view of Vienna) is always free!

/

Plusieurs options s’offrent à vous pour visiter le Belvédère. Vous pouvez acheter un ticket vous donnant accès à l’ensemble du complexe (ce qui veut sûrement dire que vous allez y passer la journée) ou choisir entre le bâtiment supérieur et le bâtiment inférieur (les billets pour le Belvédère inférieur vous donneront accès à l’Orangerie, mais il faut compter sur un coût additionnel pour pouvoir accéder aux expositions temporaires).

L’entrée dans le parc (qui offre une belle vue sur Vienne) est gratuite !

The Orangerie and its surrounding gardens in the summertime./ L’Orangerie et son jardin en été.

The Orangerie and its surrounding gardens in the summertime./ L’Orangerie et son jardin en été.

Hofburg Palace/ La Hofburg

The former imperial family's winter residence is situated in the heart of the 1st bezirk (Innere Stadt). It is a very big ensemble that constitutes the starting point of the historical Ringstraße (we'll talk more about this later). If you visit Vienna you are bound to see the Hofburg Palace at least from the outside. You can also visit one of Museums it houses like the Sissi Museum or the Imperial Treasury (I didn't).

/

L’ancienne résidence d’hiver de la famille impériale est située au cœur du 1er bezirk (Innere Stadt). Il s’agit d’un grand ensemble qui constitue le point de départ de la Ringtraße (nous reparlerons bientôt de cette dernière). Si vous allez à Vienne, vous verrez forcément la Hofburg, au moins de l’extérieur. Vous pouvez aussi visiter les musées que le palais renferme, comme le musée de Sissi ou le trésor impérial (perso, je ne les ai pas visités).

Schönbrunn palace./ Le Palais de Schönbrunn.

Schönbrunn palace./ Le Palais de Schönbrunn.

Schönbrunn Palace/Le Palais de Schönbrunn

The imperial family's former summer residence, Schönbrunn, is my favorite Viennese palace. Situated in Vienna's 14th bezirk (Penzing), it is surrounded by an immense park that contains, among other things, a rose garden, a greenhouse, a zoo, several fountains, a mace, an obelisk and even roman ruins. Its most famous feature however, might be the "Gloriette", an arch-like monument that sits atop of a hill overlooking both the palace and a good chunk of Vienna (there is even a coffee place inside). You can visit the interior of the palace although I personally didn't as I have been perfectly content in walking around the (huge) park, which is accessible to all for free (except for some sections like the zoo or the greenhouse, for which you need to buy tickets).

/

L’ancienne résidence d’été de la famille impériale est mon palais préféré à Vienne. Situé dans le 14ème bezirk (Penzing), il est entouré d’un immense parc qui renferme notamment une roseraie, une serre tropicale, un zoo, plusieurs fontaines, un labyrinthe, un obélisque et même des ruines romaines. Toutefois, la plus célèbre attraction du parc est sûrement la « Gloriette », une sorte d’arche qui, parce qu’elle est perchée sur une colline, offre une belle vue sur le palais ainsi que sur une bonne partie de la ville (le bâtiment abrite en outre un petit café). Concernant le palais en lui-même, vous pouvez en visiter l’intérieur, bien que je me sois personnellement contentée de me promener dans le parc. Celui-ci est libre d’accès à l’exception de certaines sections -telles que le zoo ou la serre- dont l’entrée est payante.

Schönbrunn's Gloriette./ La Gloriette de Schönbrunn.

Schönbrunn's Gloriette./ La Gloriette de Schönbrunn.

Schönbrunn's greenhouse./ La serre tropicale de Schönbrunn.

Schönbrunn's greenhouse./ La serre tropicale de Schönbrunn.

Roses in Schönbrunn's park. / Roses dans le parc de Schönbrunn.

Roses in Schönbrunn's park. / Roses dans le parc de Schönbrunn.

2. Churches/Les Eglises

Like France, Austria has many beautiful old churches. The nice thing with them is that most of them are free to visit, with a couple of notable exceptions such as Karlskirche or the Kirche am Stienhof (although the entrance fees for the latter are waved on certain afternoons).

/

Comme la France, l’Autriche compte énormément de belles églises. La plupart d’entre elles peuvent être visitées gratuitement, les exceptions les plus notables étant la Karlskirche ou la Kirche am Steinhof (dont l’entrée n’est gratuite que certaines après-midis).

The baroque Karlskirche, which is located on...Karlsplatz./ Karlskirche la baroque, située sur…Karlsplatz

The baroque Karlskirche, which is located on...Karlsplatz./ Karlskirche la baroque, située sur…Karlsplatz

The most famous church in Vienna is Stephansdom, which you'll find at the heart of downtown. Its colorful roof is a really striking sight, but the interior is not breathtaking.

Another one you can't miss is the Votivkirche which is situated by Schottentor.

/

L’église la plus célèbre de Vienne est le Stephansdom. Située en plein centre-ville, vous ne pouvez pas la louper. Son toit coloré est particulièrement remarquable, mais l’intérieur n’est pas extraordinaire.

Une autre église que vous ne pouvez pas rater est la Votivkirche à Schottentor.

Clock on the facade of the Stephansdom./Horloge sur la façade du Stephansdom.

Clock on the facade of the Stephansdom./Horloge sur la façade du Stephansdom.

Inside Votivskirche./ Dans la Votivskirche.

Inside Votivskirche./ Dans la Votivskirche.

Less famous but nonetheless pretty churches include the gothic-style Minoritenkirche (behind the Burgtheater), the baroque-style Peterskirche (right across from Stephansdom) and Jesuitenkirche (one of my favorites), the imperial family's parish church, Michaelerkirche (situated at the Hofburg), and the roman-style Ruprechtskirche (right by Schwedenplatz), which is believed to be the oldest church in Vienna.

You can plan your visit to some churches, but as there is no shortage of them, it is very easy to discover gems as you're simply walking around exploring the city.

/

D’autres églises moins connues méritent également le détour : Minoritenkirche et son style gothique (derrière le Burgtheater), les très baroques Peterskirche (juste en face du Stephansdom) et Jesuitenkirche (qui est une de mes préférées), Michaelerkirche qui, attenante à la Hofburg, était la paroisse de la famille impériale, ou encore la romane Ruprechtskirche (juste derrière Schwedenplatz), qui est probablement l’église la plus ancienne de Vienne.

Vous pouvez planifier votre visite de certaines églises, mais les édifices religieux n’étant pas ce qu’il manque à Vienne, il vous suffira de vous promener dans la ville pour en découvrir de très beaux.

Minoritenkirche's roman tower./ La tour romane de Minoritenkirche.

Minoritenkirche's roman tower./ La tour romane de Minoritenkirche.

Mariahilferkirche is squeezed into Vienna's main shopping road, Mariahilferstrasse./ Mariahilferkirche se serre entre les nombreux commerces de Mariahilferstrasse.

Mariahilferkirche is squeezed into Vienna's main shopping road, Mariahilferstrasse./ Mariahilferkirche se serre entre les nombreux commerces de Mariahilferstrasse.

Franziskanerkirche, near to the Stadtpark./ Franziskanerkirche, près du Stadtpark.

Franziskanerkirche, near to the Stadtpark./ Franziskanerkirche, près du Stadtpark.

Heiliger Franz von Assisi (or Kaiserjubiläumskirche) is a very unusual looking church constructed (according to Wikipedia) in a Rhenish-Romanesque style./ Heiliger Franz von Assisi (ou Kaiserjubiläumskirche) est une église d’aspect plutôt original construite (selon Wikipédia) dans le style roman-rhénan.

Heiliger Franz von Assisi (or Kaiserjubiläumskirche) is a very unusual looking church constructed (according to Wikipedia) in a Rhenish-Romanesque style./ Heiliger Franz von Assisi (ou Kaiserjubiläumskirche) est une église d’aspect plutôt original construite (selon Wikipédia) dans le style roman-rhénan.

3. The Ringstraße/ La Ringstraße

Via: searchmap.eu

Via: searchmap.eu

The Ringstraße ("ring road"), which surrounds the inner city, is a surviving symbol of the power of the Austrian empire. It is a tourist's dream as it connects many of Vienna's most remarkable sites (see map above). Several tramway lines drive around the Ringstraße so you just have to catch one of them (for instance at the Schottentor station) to be able to admire the Parliament, the Rathaus, the Kunsthistoriches Museum, the Staatsoper etc. as they pass in front of your window! Of course, I recommend that you actually visit those places on foot. The Rathaus, for instance, is a very striking neo-gothic monument (plus, there is almost always something fun happening on its square).

/

La Ringstraße (“route circulaire”) qui entoure le centre-ville fut autrefois un symbole de la puissance de l’Empire austro-hongrois. Aujourd’hui, elle représente un rêve pour touristes dans la mesure où elle connecte plusieurs des attractions les plus populaires de la ville. Plusieurs lignes de tramway circulent le long de la Ringstraße, il vous suffit donc d’emprunter l’une d’entre elles (en embarquant par exemple à la station Schottentor) pour voir défiler le Parliament, le Rathaus, le Kunsthistoriches Museum, la Staatsoper etc. derrière la vitre de votre compartiment. Evidemment, je vous recommande aussi de visiter ces lieux à pied. Le Rathaus, par exemple, est un monument néo-gothique remarquable (en plus, il se passe presque toujours quelque chose sur la place en face).

The Vienna Rathaus./ Le Rathaus de Vienne.

The Vienna Rathaus./ Le Rathaus de Vienne.

If you have some time and money to waste try the Palmenhaus Cafe in the Burggarten.

/

Si vous avez du temps et de l’argent à gaspiller, jetez un coup d’œil au Palmenhaus Cafe dans le Burggarten.

Inside the costly but beautiful Palmenhaus Cafe./ A l’intérieur du coûteux mais très beau Palmenhaus Cafe.

Inside the costly but beautiful Palmenhaus Cafe./ A l’intérieur du coûteux mais très beau Palmenhaus Cafe.

Finally, not all the places on the Ringstraße are tourist destinations but many of them are interesting architecturally, so keep an eye open and do not hesitate to explore. For instance, the university building next to Schottentor has a really pretty inner court with gorgeous arcades.

/

Enfin, tous les lieux éparpillés autour de la Ringstraße ne sont pas des destinations touristiques, mais beaucoup ont une belle architecture, alors gardez l’œil ouvert et n’hésitez pas à explorer. Par exemple, le bâtiment universitaire situé juste à côté de Schottentor a une très belle cour intérieure avec de magnifiques arcades.

Bas-relief on the base of a statue in the inner court of the Vienna University building located near Schottentor./Bas-relief sur le socle d’une statue dans la cour du bâtiment de l’Université de Vienne situé près de Schottentor.

Bas-relief on the base of a statue in the inner court of the Vienna University building located near Schottentor./Bas-relief sur le socle d’une statue dans la cour du bâtiment de l’Université de Vienne situé près de Schottentor.

4. Jugendstil (Art Nouveau)

Like Brussels or Prague, Vienna is a haven for Art Nouveau lovers. Some sites like the Kirche am Stienhof, the Secession building (where you can see Gustav Klimt's Beethoven Frieze) the Ankerhur or the Karlsplatz Otto Wagner Pavillion are famous for boasting this style, but Art Nouveau pervades the whole city, so you can always find buildings that present some elements of it.

/

Comme Bruxelles ou Prague, Vienne est un paradis pour qui aime l’art nouveau. Certains monuments comme la Kirche am Steinhof ou le Secessionsgebäude (ou Palais de la Sécession, qui contient la frise Beethoven peinte par Klimt), la Ankerhur ou le pavillon Otto Wagner sur Karlsplatz sont de célèbres exemples de ce style architectural. Mais l’art nouveau est une influence palpable un peu partout à travers la ville et de nombreux bâtiments en présentent des éléments.

Facade of the Kirche am Stienhof, one of Otto Wagner's masterpieces./ Façade de la Kirche am Steinhof, un des chefs d'œuvres d’Otto Wagner.

Facade of the Kirche am Stienhof, one of Otto Wagner's masterpieces./ Façade de la Kirche am Steinhof, un des chefs d'œuvres d’Otto Wagner.

Curioulsy enough, inside the Otto Wagner Pavillion on Karlsplatz you'll find a rather divey bar./ Bizarrement, à l’intérieur du Pavillon Otto Wagner sur Karlsplatz, vous trouverez un bar du style PMU.

Curioulsy enough, inside the Otto Wagner Pavillion on Karlsplatz you'll find a rather divey bar./ Bizarrement, à l’intérieur du Pavillon Otto Wagner sur Karlsplatz, vous trouverez un bar du style PMU.

The Secession Building./ Le Palais de la Sécession.

The Secession Building./ Le Palais de la Sécession.

The famous Ankerhur./ La célèbre Ankerhur.

The famous Ankerhur./ La célèbre Ankerhur.

Facade of the Bank Austria Kunstforum./ Façade du Bank Austria Kunstforum.

Facade of the Bank Austria Kunstforum./ Façade du Bank Austria Kunstforum.

5. Heurigen (Traditional Wine Taverns/Tavernes à vin traditionnelles)

I'm going to be honest: Germanic food is not really my cup of tea. But if there is any place where you can enjoy Austrian cuisine (or at least Austrian booze) it is a heuriger, that is to say, a sort of traditional wine tavern. Vienna is located on a hilly terrain that is favorable to growing vines. As a result, several parts of the city are dedicated to making and enjoying wine. Döbling, the neighborhood I lived in (before I moved to a flat near Schönbrunn), was one of them.

/

Je vais être honnête : je ne suis pas une fan de nourriture germanique. Mais s’il y a un endroit où vous pouvez apprécier la gastronomie autrichienne (du moins du point de vue de la boisson) c’est dans un heuriger, c’est-à-dire une sorte de taverne traditionnelle. Vienne est construite sur un terrain vallonné favorable à la culture viticole. Du coup, plusieurs sections de la ville sont dédiées à l'élaboration et à la dégustation du vin. Döbling, le quartier où j’ai vécu (avant de déménager dans les environs de Schönbrunn) était l’un d’entre elles.

Vineyards in Döbling./ Vignobles à Döbling.

Vineyards in Döbling./ Vignobles à Döbling.

Another of those neighborhoods is Grinzing. It is the most famous and concurrently the most touristic one. The one I was told I should favor over those touristy options is Stammersdorf. It is located on the outskirts of the city and it takes some time to get there, but it is a truly great place. We went there on a Monday, so it was pretty much empty, and opted for a pretty Heurigen with a rooftop. We had a wonderful view not only on Vienna but also on the surrounding countryside, which feels really refreshing when you live in a big and busy city. We enjoyed a fair amount of ridiculously cheap wine (yes, even for my French standards) and the inevitable heuriger food: pickled vegetables and greasy cuts of meat.

The ultimate heuriger experience I had though was in a small village one of my coworker of the time grew up in. Their wine offer was as cheap and more extensive than at the place in Stammersdorf and the food was a completely different story.

So, if you are staying in the city, I highly recommend Stammersdorf over Grinzing and Döbling, but if you can explore the surroundings, make sure you go to a "real" village heuriger.

/

Le quartier viticole le plus célèbre est Grinzing. Mais c'est aussi probablement le plus touristique, on m’a donc conseillé de lui préférer Stammersdorf. Moins connu et réputé plus authentique, Stammersdorf se trouve aux limites de la ville et s’y rendre prend un certain, mais c’est un endroit vraiment agréable. On y est allés un lundi et c’était très calme. On a choisi un joli heuriger avec un roof-top qui offrait une belle vue sur Vienne et sur la campagne environnante, ce que j’ai trouvé très apaisant après avoir passé tant de temps dans une grande ville. On a bu une bonne quantité de vin très bon marché et on a dégusté des spécialités de heuriger : des légumes marinés et des morceaux de viande bien riches.

Toutefois, le meilleur Heuriger où je suis allée se trouve dans le village natal d'une de mes collègues de l’époque. Leur vin n'était pas plus cher que dans le heuriger de Stammersdorf, mais l’offre était plus large et le menu était infiniment plus intéressant.

Si vous restez en ville, je vous conseille donc d’aller à Stammersdorf plutôt qu’à Grinzing ou à Döbling, mais si vous avez la possibilité d’aller ailleurs, essayez de trouver un « vrai » heuriger de village.

A Stammersdorf street./ Une rue de Stammersdorf.

A Stammersdorf street./ Une rue de Stammersdorf.

A colorful building in Stammersdorf./ Un bâtiment coloré à Stammersdorf.

A colorful building in Stammersdorf./ Un bâtiment coloré à Stammersdorf.

Building in Stammersdorf. / Bâtiment à Stammersdorf.

Building in Stammersdorf. / Bâtiment à Stammersdorf.

View from the heuriger's rooftop in Stammersdorf./ Vue depuis le rooftop du heuriger à Stammersdorf.

View from the heuriger's rooftop in Stammersdorf./ Vue depuis le rooftop du heuriger à Stammersdorf.

6. The Prater/ Le Prater

The Prater is a huge amusement park located in the 2nd bezirk (Leopoldstadt) of Vienna. Entrance is free and there is lots to do. You'll find all the classical rides: ferris wheels, haunted houses, bumper cars, roller coasters, etc. You'll also find a lot of food, and, since this is Vienna, booze.

/

Le Prater est une immense fête foraine permanente située dans le 2ème bezirk (Leopoldstadt) de Vienne. L’entrée est gratuite et il y a plein de choses à faire. Vous y trouverez toutes les attractions classiques : grande roue, maisons hantées, auto tamponneuses, grands huit, etc. Il y a aussi largement de quoi manger et, Vienne étant Vienne, de quoi boire.

One of the small ferris wheels at the Prater (the big one is one of Vienna's most popular tourist attractions)./ Une des grandes roues du Prater. La plus grande d’entre elles est une des attractions touristiques les plus populaires de Vienne.

One of the small ferris wheels at the Prater (the big one is one of Vienna's most popular tourist attractions)./ Une des grandes roues du Prater. La plus grande d’entre elles est une des attractions touristiques les plus populaires de Vienne.

A ride at the prater./ Un des manèges du Prater.

A ride at the prater./ Un des manèges du Prater.

However, the Prater is also a bizarre, outrageous and somewhat scary place. It boasts a particular brand of crazy that could probably not have existed anywhere else than Vienna.

To be more precise, this place somehow achieves a weird mix of feel-good nostalgia (complete with pin-ups and rockabilly bikers) and of utter creepiness. What do I mean by creepiness? Well, it's difficult to describe but let's say that if M.C Escher and Dalí had had a kid who had developed a passion for John Carpenter movies and acid he would probably have come up with the same kind of fixtures you can encounter there.

/

Toutefois, le Prater est aussi un endroit bizarre, extravagant et quelque peu flippant. Son étrangeté a un caractère tout particulier, que je n'ai jamais observé ailleurs qu'à Vienne.

Plus précisément, cet endroit parvient à créer un étrange alliage entre une forme de nostalgie rockabilly et un univers glauque au possible. Qu’est-ce que je dire exactement par glauque ? Eh bien c’est difficile à décrire, mais disons que si M.C. Escher et Dalí avaient eu un enfant et que celui-ci était un amateur de films de John Carpenter et de trips à l’acide, il aurait pu imaginer le même genre d’installations que celles que l’on trouve dans le Prater.

Some rockabilly nostalgia./ De la nostalgie rockabilly.

Some rockabilly nostalgia./ De la nostalgie rockabilly.

Some WTF creepiness./ Du glauque WTF.

Some WTF creepiness./ Du glauque WTF.

The Prater has a lot of monsters. I guess it makes sense in a way for an amusement park, but daemons are strangely over represented on rides.

/

Le Prater compte beaucoup de représentations de monstres. J’imagine que, dans une certaine mesure, c'est un motif attendu dans ce genre d'endroit, mais j'ai été quand même été intriguée par le nombre de créatures démoniaques décorant les manèges.

One of the many daemon statues on rides at the Prater./ Une des nombreuses statues de démons ornant les manèges du Prater.

One of the many daemon statues on rides at the Prater./ Une des nombreuses statues de démons ornant les manèges du Prater.

But even more than daemons and other devils there are so MANY statues of clowns in the Prater. Because, I mean, who doesn't like clowns?

/

Mais encore plus que les démons et autres diablotins, il a vraiment BEAUCOUP de statues de clowns dans le Prater. Parce que tout le monde aime les clowns, non ?

One of the many nightmare-inducing clowns of the Prater./ Un des nombreux clowns cauchemardesques du Prater.

One of the many nightmare-inducing clowns of the Prater./ Un des nombreux clowns cauchemardesques du Prater.

But all in all I love the Prater. Holy shit is it ridiculous and messed up.

/

Mais au final j'adore le Prater. C'est un merveilleux foutu n'importe quoi

Best ATM machine IN THE WORLD./ Meilleur distributeur de billets AU MONDE.

Best ATM machine IN THE WORLD./ Meilleur distributeur de billets AU MONDE.

7. Museums/ Les Musées

Remember how I said that Vienna has so much culture? Well, not surprisingly, Vienna has some of the most impressive museums in Europe and probably even in the world.

/

Vous vous rappelez quand j’ai dit que Vienne avait une offre culturelle impressionnante ? Vous ne serez donc pas surpris d'apprendre qu'on y trouve certains des meilleurs musées d’Europe, voire du monde.

Via: viennaholidayapartment.at

Via: viennaholidayapartment.at

To start with, Vienna has something pretty unique: the Museums-Quartier, whose map you can see above. This huge enclosed space is pretty amazing. A city in the heart of the city, it comprises some really interesting and dynamic museums. For instance, the MUMOK and the Kunsthalle are contemporary art lovers favorites while Egon Schiele fans flock to the Leopold Museum. On top of that, if you visit Vienna in the summer you'll have the opportunity to attend one of the countless events that take place in the Haupthof.

There are also many compelling museums outside of the Museums-Quartier. For instance, if you're interested in Vienna's history, do not miss the Wien Museum Karlsplatz which is free every first Sunday of the month.

When it comes to classical art, there are (at least) three must-see locations: the Upper Belvedere, which every Klimt aficionado will want to see, the Albertina, which, among others, has a great impressionist collection and an even greater modern one (Miró, Klee, etc.) and the Kunsthistorisches museum, whose scope and size make it the Louvre of Vienna (however, Klimt did not paint murals for the Louvre). This last one may be my favorite museum ever, and if I lived in Vienna again, I would probably buy a yearly subscription to be able to hang out there as often as possible.

Another of my favorites is the MAK (Museum fur Angewandte Kunst) which has the prettiest hall I have seen in Vienna, full with arcades and murals and whose collection includes a nice selection of Jugendstil/Secession art. Entrance is free of charge on Tuesday evenings.

Other great museums to visit include the Naturhistorisches Museum, which is right across the Kunsthistorisches Museum (the symmetry between the two buildings is an essential part of the design of the Ringstraße), but also smaller museums like the Jüdisches Museum, which will allow you to learn a lot about Jewish life and culture in Vienna (and has a really cool restaurant), or even the Waschsalon, a small cultural center in the 19th Bezirk (Döbling) that shows a permanent exhibition about Vienna's shortlived communist period.

/

Pour commencer, Vienne a quelque chose de relativement unique en son genre : le Museums-Quartier, dont voici la carte ci-dessus. Cet immense espace clos est plutôt génial. Véritable ville dans la ville, le Museums-Quartier comprend des établissements véritablement intéressants et dynamiques. Par exemple, le MUMOK et la Kunsthalle sont parfaits pour les amateurs d’art moderne, tandis que le Leopold Museum est une mine d’or pour les adeptes d’Egon Schiele. En plus, si vous visitez Vienne en été, vous aurez l’occasion d’assister à l'un des innombrables évènements qui ont lieu sur le Haupthof.

En dehors du Museums-Quartier, et si vous vous intéressez à l’histoire de Vienne, ne ratez pas le Wien Museum Karlsplatz dont l’entrée est gratuite chaque premier dimanche du mois.

Concernant l’art classique, trois lieux s’imposent : le Belvédère supérieur, dont nous avons vu qu’il était incontournable pour qui aime Klimt, l’Albertina qui a entre autres une très bonne collection d’œuvres impressionnistes et une autre, peut être encore meilleure, d’œuvres modernes (Miró, Klee, etc.) et le Kunsthistorisches Museum, dont la taille et le patrimoine en font l’équivalent viennois du Louvre (bien que Klimt n’ait pas réalisé de peintures murales pour le Louvre). Ce dernier est peut-être mon musée préféré, et si j’avais l’occasion de vivre à nouveau à Vienne, je pense que je me procurerais un pass annuel pour pouvoir y passer autant de temps que possible.

Un autre de mes favoris est le MAK (Museum fur Angewandte Kunst), qui a un hall central sublime du fait de ses arcades et de ses peintures murales et dont la collection comprend une belle sélection d’œuvres de la période Jugendstil/Secession. L’entrée est gratuite tous les mardis soir.

Parmi les autres musées qui valent le coup d’être visités je voudrais également citer le Naturhistorisches Museum, qui se trouve juste en face du Kunsthistorisches Museum (la symétrie de ces deux bâtiments fait partie du design de la Ringstraße), mais aussi le Jüdisches Museum, qui m’a beaucoup appris sur la vie et la culture de la communauté juive de Vienne (et a un très bon restaurant) ou encore le Waschsalon, un petit centre culturel situé dans le 19ème bezirk (Döbling) où une exposition permanente retrace le court épisode communiste de Vienne.

8. Modern Vienna/ La Vienne Moderne

Yes it can sometimes feel like Vienna is an open air museum, but no, Vienna is not frozen in time. The city continually grows and evolves.

/

Oui, on peut parfois avoir le sentiment que Vienne est un musée à ciel ouvert, mais elle n’est pas pour autant restée bloquée dans le passé. Au contraire, elle évolue constamment.

Tower of the Müllverbrennungsanlage (waste incineration plant) in Spittelau./ Tour de la Müllverbrennungsanlage (centre d’incinération de déchets) à Spittelau.

Tower of the Müllverbrennungsanlage (waste incineration plant) in Spittelau./ Tour de la Müllverbrennungsanlage (centre d’incinération de déchets) à Spittelau.

Müllverbrennungsanlage in Spittelau./ Müllverbrennungsanlage à Spittelau.

Müllverbrennungsanlage in Spittelau./ Müllverbrennungsanlage à Spittelau.

The strange structure you can see above (both pictures are of the same building), for instance, is the Müllverbrennungsanlage (the loveliness of this word can only be matched by the glamour of what it designates: a place where you burn trash). It has been designed by the architect Hundertwasser, who also created the famous Hundertewasserhaus and the Kunst Haus (where I saw a great Joel Meyerowitz exhibition) and whose style basically sums up the eighties.

In general, you can see all of the 20th century being reflected in Vienna's architecture, from the Jugendstil of the 1900s and 1910s to the communist housing buildings of the 1920s Red Vienna to the rather unfortunate 1960s-1970s architecture that has plagued the entire western world to Hundertwasser's 1980s idealism to today's ambitious projects such as the DC tower in Vienna's UNO City (yep, Vienna houses some UNO offices).

/

L’étrange structure que vous pouvez voir ci-dessus (les deux photos sont du même bâtiment), par exemple, est la Müllverbrennungsanlage (la mélodie de ce mot n’a d’égale que la poésie de ce qu’il désigne : un endroit où l’on brule des ordures). Elle a été réalisée par l’architecte Hundertwasser, qui est aussi à l’origine de la Hundertewasserhaus et de la Kunst Haus (où j’ai vu une très bonne exposition dédiée à Joel Meyerowitz) et dont le style résume en gros les années 1980.

De manière générale, vous pouvez voir l’ensemble du 20ème siècle se refléter dans l’architecture viennoise : de l’art nouveau des années 1900-1910, aux bâtiments résidentiels d’inspiration communiste de la Vienne Rouge des années 1920, aux expérimentations esthétiques pas très heureuses des années 1960-1970, à l’idéalisme 1980 de Hundertwasser, jusqu’aux ambitieux projets contemporains tels que la DC tower à proximité des bureaux viennois de l’ONU.

Kardinal Rauscher Platz in Vienna's 14th bezirk (Penzing)./ Kardinal Rauscher Platz dans le 14ème bezirk (Penzing) de Vienne.

Kardinal Rauscher Platz in Vienna's 14th bezirk (Penzing)./ Kardinal Rauscher Platz dans le 14ème bezirk (Penzing) de Vienne.

The DC tower, a pretty impressive modern structure in the Vienna International Centre./ La DC Tower, structure impressionnante au cœur du Vienna International Centre.

The DC tower, a pretty impressive modern structure in the Vienna International Centre./ La DC Tower, structure impressionnante au cœur du Vienna International Centre.

Another aspect of Vienna's modernity that I really like is its street art, of which here are some examples.

/

Un autre élément moderne que j’ai pu apprécier à Vienne est le street art, dont voici quelques exemples.

Street art at the Naschmarkt./ Street art au Naschmarkt.

Street art at the Naschmarkt./ Street art au Naschmarkt.

Street art at the Naschmarkt./ Street art au Naschmarkt.

Street art at the Naschmarkt./ Street art au Naschmarkt.

Street art in downtown Vienna./ Street art dans le centre-ville de Vienne.

Street art in downtown Vienna./ Street art dans le centre-ville de Vienne.

9. Zentralfreidhof (Central Cimetery/ Cimetiere Central)

Via: falter.at

Via: falter.at

The Zentralfriedhof (central cemetery) might be the last spot I visited in Vienna and it's one of my favorites. This huge space is located just outside the city (you can see it when you commute to and from the airport) and it's really easy to get there using public transportation.

The cemetery is its own microcosm. It has its own roads (and even its bus line), its own landmarks and its own atmosphere. There is a lot to see and if you're walking you can easily spend several hours in there.

The cemetery has three entrances, but it is the central one that will lead you to the most famous landmarks: the old arcades, the square with the ehrengräber (the "honor tombs" of Beethoven, Brahms, etc.) and the main church named after the controversial Dr. Karl Lueger.

There are interesting things to see all around the cemetery though, so if you have time, make sure you don't miss the less known landmarks such as the Orthodox section's church (complete with golden bulbs), or the stupa in the Buddhist burial grounds.

/

Le Zentralfriedhof (cimetière central) est peut-être le tout dernier endroit que j’ai visité à Vienne, mais c’est un de mes préférés. Cet espace immense est situé juste au-dehors de la ville (on peut l’apercevoir lorsque l’on se rend à l’aéroport) et il est très facile d’y aller en utilisant les transports en commun.

Le Zentralfriehof est une sorte de microcosme. Il a ses propres routes (et même une ligne de bus), ses propres repères spatiaux et sa propre atmosphère. Il y a beaucoup de choses à voir et il est facile d’y passer plusieurs heures.

Le cimetière a trois entrées, mais celle située au centre vous conduira le plus rapidement aux lieux les plus connus : les vieilles arcades, l’espace réservé aux ehrengräber (« tombes d’honneurs » de personnages importants tels que Beethoven, Brahms, etc.) et l’église principale, qui porte le nom du controversé Dr. Karl Lueger.

Toutefois, ces quelques attractions ne sont pas tout ce que le cimetière a à offrir, il est plein de monuments qui valent le détour, comme l’église de la section orthodoxe couronnée de bulbes dorés ou la stupa du carré bouddhiste.

The obligatory picture I took of Beethoven's tomb./ L'incontournable photo de la tombe de Beethoven.

The obligatory picture I took of Beethoven's tomb./ L'incontournable photo de la tombe de Beethoven.

Great example of Baroque architecture at the Zentralfriedhof./ Parfait exemple d'architecture baroque dans le Zentralfriedhof.

Great example of Baroque architecture at the Zentralfriedhof./ Parfait exemple d'architecture baroque dans le Zentralfriedhof.

Vault of the Alte Arkaden (old arcades) of the Zentralfriedhof./ Voûte des Alte Arkaden (vieilles acardes).

Vault of the Alte Arkaden (old arcades) of the Zentralfriedhof./ Voûte des Alte Arkaden (vieilles acardes).

Stupa in the Buddhist section of the Zentralfriedhof./ Stūpa dans le carré bouddhiste du Zentralfriedhof.

Stupa in the Buddhist section of the Zentralfriedhof./ Stūpa dans le carré bouddhiste du Zentralfriedhof.

However, to me, the prettiest section of the park is the old Jewish cemetery. It resembles its counterpart in Prague (although it is less ancient) but is way less touristy. I was surprised to see that barely anybody seemed to venture in this section (the area around the Karl Lueger church and the famous tombs was crowded on the day I visited.) Indeed, the old Jewish section was as beautiful as it was deserted (I walked through a fair number of spiderwebs).

The old Jewish cemetery is probably the most romantic (in the classical sense) place I've ever visited: extremely ornate tombs that reflect the wealth of the families who buried their loved ones there are now abandoned, and, with no one to tend to them, are overgrown with ivy. It is a sight that is as surrealistically beautiful as it is heartbreaking.

/

Cependant, à mes yeux, la plus belle section du Zentralfriedhof est le vieux cimetière juif. Il ressemble à son équivalent praguois (bien que moins ancien) mais est beaucoup moins exploité à des fins touristiques. J’ai été surprise de voir que, alors que le centre du cimetière, aux environs de l’Eglise Karl Lueger, grouillait de visiteurs, le vieux cimetière juif était aussi beau que déserté (j’ai d’ailleurs traversé plusieurs toiles d’araignée au cours de ma visite).

Ce lieu est probablement l’endroit le plus romantique -au sens classique du terme- que j’aie visité. Il est rempli de tombes dont l’extrême élaboration reflète la richesse des familles qui y ont enterré leurs proches. Mais il n’y a plus personne pour les entretenir et, en conséquence, elles sont envahies par le lierre. Le résultat est aussi surréaliste qu’émouvant.

Old Jewish cemetery./ Ancien cimetière juif.

Old Jewish cemetery./ Ancien cimetière juif.

Old Jewish cemetery./ Ancien cimetière juif.

Old Jewish cemetery./ Ancien cimetière juif.

10. Parks/ Les Parcs

A very green city, Vienna has many pretty parks. Some of the prettiest I already mentioned because they surround the palaces of the Belvedere and Schönbrunn. There are also some pretty parks in the city center around the Ringstraße. The Burggarten, for instance, is a small green enclave behind the Albertina. The adjacent Volksgarten is a touch bigger and more ambitious in its aesthetic. It is a really pretty sight in the spring and summertime when the roses are in bloom. Neoclassical architecture amateurs shouldn't miss the Parthenon-style Volksgarten Pavillion.

Another famous park in Vienna is the Stadtpark (it is also on the ring but closer to the Karlsplatz area). Although the construction of the park accompanied the ambitious Ringstraße project, it is not massive. However, its handsome architecture does establish it as a landmark of Vienna's golden age.

A bigger park is the one neighboring the Prater amusement park although I haven't really been there (I quickly became distracted by the shiny rides).

/

Ville verte par excellence, Vienne a de nombreux parcs. J’ai déjà mentionné certains des plus beaux car ils entourent les palais du Belvédère et de Schönbrunn. Mais il y a aussi de jolis parcs en centre-ville, aux alentours de la Ringstraße. Par exemple, le Burggarten est une petite enclave de verdure derrière l’Albertina. Tout près se trouve aussi le Volksgarten qui est un petit peu plus ambitieux esthétiquement. Au printemps et en été il est rempli de roses. Au passage, les amateurs d’architecture néo-classique ne devraient pas manquer d’admirer le Pavillion, qui a un petit air de Parthénon.

Un autre parc relativement réputé est le Stadtpark, qui se trouve aussi sur le Ring, mais dans les environs de Karlsplatz. Bien que la construction de ce parc ait accompagné l’élaboration de la Ringstraße, sa taille n’est pas impressionnante, toutefois son élégante architecture en fait un beau témoignage de l’âge d’or de Vienne.

Très supérieur en taille, le parc du Prater est adjacent à la fête foraine permanente du même nom, mais, préférant voir les manèges, je ne l’ai pas visité.

View on the Burgtheater from the Volksgarten./ Vue sur le Burgtheater depuis le Volksgarten.

View on the Burgtheater from the Volksgarten./ Vue sur le Burgtheater depuis le Volksgarten.

Roses in the Volksgarten./ Roses dans le Volksgarten.

Roses in the Volksgarten./ Roses dans le Volksgarten.

Chairs in the Volksgarten./ Chaises dans le Volksgarten.

Chairs in the Volksgarten./ Chaises dans le Volksgarten.

Grotesque-style vase in the Stadtpark./ Vase de style grotesque dans le Stadtpark.

Grotesque-style vase in the Stadtpark./ Vase de style grotesque dans le Stadtpark.

If you're looking for something wilder than a nicely tended city park, you can explore Vienna's outskirts. The wine-making neighborhoods I mentioned when talking about the heurigen have names that often end in "dorf"; this indicates that they used to be villages that ended up being engulfed by the city. As a consequence, they stayed more rural than the rest of Vienna and have a lot of nature. And even though vineyards can not be considered to be wild spaces per se, I found it really nice to walk around them.

Also, Austria in general has a lot of breathtaking nature, so don't hesitate to get out there and enjoy the country's beautiful lakes, mountains, forests, etc,.

/

Si vous êtes d’humeur à vous promener dans un lieu plus sauvage qu’un parc aux pelouses bien entretenues, vous pouvez explorer les limites de Vienne. Les quartiers viticoles que j’ai mentionnés lorsque j’ai évoqué les heurigen ont souvent des noms de terminant en « dorf » parce qu’ils étaient autrefois des villages qui ont été progressivement rattachés à Vienne. En conséquence, ils sont restés plus ruraux que le reste de la ville et comptent de nombreux espaces naturels. Et même si l’on ne peut pas dire que des rangées de vignes constituent un paysage sauvage, j’ai trouvé très agréable de me promener dans ce genre de décor.

Par ailleurs, l'Autriche est pleine de beaux paysages, alors n’hésitez pas à quitter Vienne pour profiter des lacs, montagnes, forêts etc. que le pays a à offrir.

A trail leading to the vineyards in the Döbling neighborhood./ Un chemin menant aux vignobles dans le quartier de Döbling.

A trail leading to the vineyards in the Döbling neighborhood./ Un chemin menant aux vignobles dans le quartier de Döbling.

A few additional suggestions/ Quelques suggestions supplémentaires:

- Eat wieners.

- Go to an old dive bar. Unless you're sensitive to cigarette smoke, then you should definitely avoid them.

- Go to a coffee place. You can choose from famously gorgeous locations like the Café Central or opt for something more relaxed like the rather quaint Aida coffee chain.

- Keep an eye out for free cultural events.

- Visit Känguruh Pub, which has the most extensive beer selection in the country.

- Go to the Naschmarkt.

- Take a free tour of the Rathaus (the website says the tours are only in German, but when I went to one the visitors split into two groups with one of the guides doing the tour in English) or a pretty cheap tour of the Burgtheater.

- If you're not afraid of standing for several hours, you can get really cheap tickets (around 3 or 4 euros) to see a show at the Staatsoper. (You can also improve your experience by snagging an empty seat during intermission like I did.)

/

- Mangez des saucisses.

- Allez dans des vieux bars. A moins que vous soyez sensible à la fumée de cigarette, le cas échéant, evitez-les.

- Allez au café. Vous avez le choix entre des établissements historiques célèbres pour leur beauté comme le Café Central et d’autres plus modestes, comme ceux à l’esthétique désuète de la chaîne Aida.

- Gardez l’œil ouvert pour des évènements culturels gratuits.

- Allez au Känguruh Pub qui a la plus grande sélection de bières du pays.

- Allez au Naschmarkt.

- Prenez part à une visite guidée gratuite du Rathaus (le site internet précise que les visites guidées sont uniquement en allemand, mais lorsque j’ai fait la visite une guide parlant anglais a pris en charge les visiteurs anglophones) ou à une autre, plutôt bon marché, du Burgtheater.

- Si vous n’avez pas peur de rester debout quelques heures d’affilée, vous pouvez acheter des billets pour des spectacles de la Staatsoper pour presque rien (3-4 euros). (Vous pouvez aussi attendre l'entracte pour revendiquer un siège vide.)

Those are all my recommendations, now go enjoy yourself in Vienna!/ Voici mes recommandations, maintenant allez profiter de Vienne!

Via: giphy.com

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article